Tous les démons sont ici

Tous les démons sont ici

Attention ! Il s’agit comme d’habitude avec les romans de Craig Johnson d’une lecture à haute densité. Mais il me semble que cette fois le niveau est – si possible – plus élevé. Ne souriez pas en lisant que l’action se situe dans les Bighorn Mountains et qu’elle s’achève aux alentours de 4000 mètres.

Parce qu’un criminel – indien Crow d’adoption – Raynaud Shade a décidé de montrer à la police où se trouve une de ses premières victimes, Walt Longmire est réquisitionné pour participer à un transfert de criminels qui doit se dérouler sur son territoire. Shade est schizophrène – il a des visions – et peu embarrassé par des remords ou des questions de morale. Une tempête de neige est annoncée. Walt, qui a reçu l’ordre de rentrer chez lui, a un doute et décide d’aider le FBI. Mais lorsque son adjoint l’arrête à un abri ils découvrent un incendie. En fait Shade s’est évadé en compagnie de deux autres détenus et en prenant des otages. Walt se lance à sa poursuite à travers la montagne, le froid et la neige. Et comme l’indique la quatrième de couverture une édition bilingue (italien/anglais) de « La divine comédie » de Dante… On notera que le poète italien et son guide descendent aux enfers alors que Walt et Shade montent vers le septième cercle. On notera encore qu’un des amis de Walt avec qui il monte se prénomme Virgil et qu’il est le grand-père de l’enfant tué dans le coin par Shade…. C’est violent. Les lieux sont aussi sauvages que la nature et le temps atmosphérique. Le paysage est un personnage à part entière. Et le lecteur européen remarquera sans doute l’étrange rapport aux armes entretenu par les personnages. Il permet de renforcer le lien aux « esprits » indiens qui peuplent les lieux. Et en parlant d’esprit, il est recommandé de guetter les traits d’humour de l’auteur qui viennent détendre le récit. Je ne résiste pas au plaisir d’une citation : « Je me dis qu’il faudrait bien deux heures pour que les poils de ma nuque retrouvent une position horizontale. »

Enfin même si l’on sait être au Wyoming par le décor et aux USA par les armes ou même dans le Comté de Walt, les réflexions et les comportements humains relèvent eux de l’universel, et cela fournit sans doute la meilleure des raisons de lire ce livre.

Bonne lecture.

Tous les démons sont ici
Auteur : Craig Johnson
Editeur : Gallmeister

www.gallmeister.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.