Je pense que tous les hommes attentionnés et aimants devraient offrir ce livre à leur compagne… et en profiter pour le lire, au hasard de l’ouverture des pages feuilletées. Je n’ose imaginer une lecture en commun qui inciterait à la réflexion. Car dans le fond c’est bien de cela qu’il s’agit : inciter à penser à propos du sort des femmes dans le monde.

La première des choses que j’ai faites avec ce livre a été de vérifier sur quelles sources s’appuyait l’auteure pour nous parler de tel ou tel sujet. J’ai été comblé de constater qu’il s’agissait d’organismes officiels non étatiques. Ensuite est venue la grosse interrogation : parmi nos responsables (ministres, élus, fonctionnaires influents) pouvant accéder à ces informations, qui s’en inquiète ? Qui mesure leur incidence sur le monde ? Car on ne me fera pas croire que le statut, l’éducation des femmes sont sans rapports avec le statut et l’éducation des enfants… Prenons un exemple – pas si innocent que cela, à peine neutre – pages 158/159 – le rapport à l’informatique. Trois femmes sont citées : Ada Lovelace (voir ma chronique ici https://www.daily-passions.com/ada-ou-la-beaute-des-nombres/ ), Hedy Lamarr – connue aussi comme actrice – et Grace Hopper, conceptrice du Cobol. Mais les six femmes qui ont programmé l’ENIAC, premier ordinateur électronique, sont « inconnues » du public, tout comme les pionnières de l’utilisation du Fortran… Et pire – si possible – aux États-Unis depuis 1984 le nombre de femmes diplômées Bac +3 ne cesse de diminuer en informatique… Je vous laisse vous inquiéter de la santé, des libertés, des salaires des femmes dans le monde en espérant qu’au moins vous vous trouverez une raison d’espérer, et peut-être de faire en sorte que quelque chose change. Je sais bien que vous êtes comme moi impuissant pour ce qui est de certaines contrées, mais êtes-vous sûr qu’autour de vous le sort des femmes soit enviable ?

Bonne lecture.

L’Atlas des femmes
Auteure : Joni Seager
Editeur : Robert Laffont

www.laffont.fr

L'Atlas des femmes
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.