Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

On parlait récemment de franchise chez Sony avec le test d’Everybody’s Golf et c’est maintenant au tour d’un autre géant de la marque d’être passé au crible. La licence phare en matière de courses automobiles, Gran Turismo, débarque sur Playstation 4. Vrai épisode ou épisode charnière, c’est ce que nous allons voir.


Pour commencer, ce nouvel opus de Gran Turismo n’est pas estampillé d’un numéro donc on penche plus du côté d’un épisode à part. De plus, les grands points qui ont fait de la licence ce qu’elle est ne sont quasiment pas présents. La question ne se pose plus et, à mon avis, Sony nous propose un nouveau concept avec cet opus : Gran Turismo Online ! Le mode solo a été épuré à souhait pour devenir quelque chose d’insipide et ennuyant à mourir. Il n’y a aucun système de championnat, ni de compétition. Le grand classique des permis est remplacé par une suite d’épreuves censées nous apprendre à piloter mais franchement, obtenir uniquement le bronze ne pénalise pas du tout le joueur car dans tous les cas, il suffit de finir la liste d’épreuves pour obtenir une voiture. Seuls les plus perfectionnistes et acharnés voudront obtenir l’or et être les plus forts. Si vous n’êtes pas satisfaits, les missions reprennent à peu près le même système en changeant les objectifs à atteindre. Là, vous devrez bien souvent atteindre une certaine vitesse ou finir premier une course. Le dernier mode solo est l’apprentissage des virages ou succession de virages compliqués du jeu. Il n’y a là non plus pas grand d’intéressant.

Il existe aussi un mode arcade où l’on peut faire des courses contre l’IA, à deux en écran splitté ou encore relever des défis de drift… Tout ceci remplace le mode Gran Turismo habituel, il est donc inutile de se ruer sur le jeu si vous ne comptez pas jouer en ligne. Heureusement que tout ceci vous fait progresser dans le jeu en débloquant des circuits ou des tenues par exemple mais aussi de gagner des Miles et de l’argent afin d’acheter des voitures.

D’un point de vue contenu, je ne vais aller jusqu’à dire que c’est le vide intersidéral mais on n’en est pas loin. Avec seulement 17 circuits pour une quarantaine de tracés comprenant en plus le rallye et les anneaux de vitesses qui sont aussi utiles que du shampoing pour un chauve, GT Sport ne rivalise pas du tout avec la concurrence. Ce n’est pas tout, la flotte de véhicule disponible est vraiment revue à la baisse également. Avec seulement 170 voitures, les fans de la série qui aiment collectionner les bolides seront sûrement déçus et ils auront bien raison.

Le cœur du jeu, vous l’aurez compris, est le mode multijoueur. Chaque jour de nouveaux évènements sont proposés et vous aurez 3 courses par jour à faire et refaire pour améliorer votre classement et pouvoir partir le plus haut possible sur la ligne de départ. En plus de cela, le jeu prendra en compte votre rang de pilote afin de vous confronter aux autres joueurs de même niveau, ce qui est assez sympa. Il existe aussi un rang de fairplay qui vous donnera des pénalités si vous confondez course et stock car. Sur le principe c’est vraiment intéressant mais le problème vient de la gestion. Admettons que vous ayez une conduite irréprochable et que quelqu’un vous percute, pénalité. Une petite sortie de piste, en plus de perdre du temps c’est la pénalité… Ça peut paraître dur voire même ultra sévère mais ça empêche de transformer la course en « pousse toi, je passe ! ». Ce système peut être un peu rude mais ne fonctionne pas trop mal dans l’ensemble. Il est aussi possible de créer ses propres courses avec ses propres règles ce qui peut devenir très intéressant à la longue.

Gran Turismo Sport n’est pas le tant attendu Gran Turismo 7 malgré les quelques fausses pistes qui ont pu tromper certains et se veut un épisode à part, un épisode test. Tout n’est pas négatif loin de là mais tout n’est pas positif non plus. Si le côté solo peut vite devenir ennuyeux, il reste le mode multijoueur qui, s’il est bien exploité, peut prolonger énormément la vie du jeu et le rendre très vivant.

Les plus :

  • Accessible et exigeant
  • Le système de pénalité
  • Apprentissage en mode solo

Les moins :

  • Contenu au ras des pâquerettes
  • Mode solo quasi inexistant
  • Le rallye complètement inutile
  • IA à revoir

Développeur : Polyphony Digital
Éditeur : Sony
Date de sortie : 18/10/2017

Genre : Sport automobile

 

GRAN TURISMO SPORT
3.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.