Lusun est une jeune fille pas tout à fat comme les autres. Elle est victime depuis son début scolaire à des moqueries et des brimades de la part de ses camarades sans allié. Le harcèlement qu’elle subit quotidiennement l’attriste surtout parce qu’elle ne saisit pas la logique de tels comportements à son égard. Un jour, un nouvel élève arrive, Jérôme, et une amitié naît aussitôt à la surprise générale. Lusun ne perçoit pas l’environnement, les personnes et leurs réactions comme tout le monde, mais elle ne s’en rend pas vraiment compte. Il est normal pour elle de ressentir l’extérieur et l’intérieur d’elle-même intensément. Elle découvre un jour, après un diagnostique, qu’elle est TSA Asperger. Elle vit avec une forme d’autisme féminin presque indétectable dans la société moderne où elle évolue. Ses camarades la traitent de folle, de bizarre et de monstre parfois, mais Lusun, malgré ses efforts pour les comprendre, ne parvient pas à effectuer correctement les comportements que les autres semblent attendre.

Une bande-dessinée témoignage sur une façon de vivre l’autisme féminin qui est encore méconnu aujourd’hui. Une bouffée d’air pour les personnes vivant avec un TSA. Actuellement la connaissance de ces troubles du développement est à ses balbutiements, même si différents acteurs de la santé, de certains gouvernements et surtout de l’entourage de ces personnes essaient de changer leur compréhension et cherchent des adaptations pédagogiques pour le futur. Cela dit, étant donné que chaque autisme est différent, et cela même s’il y a des dénominateurs communs, la tâche est ardue surtout pour les non-autistes. Il est certainement compliqué de percevoir la vie d’un manière peut conventionnelle, même si les personnes avec un handicape le font quotidiennement. La société n’est pas encore assez prête pour cette acceptation de tous les instants. Le handicape ne prend pas de vacances ni de pauses.

Le personnage de Lusun est criant de réalisme, sans exagération ni fioriture. Pour l’anecdote, Lusun signifie asperge en chinois, puisque Lusun est eurasienne, française et chinoise. Ses parents ont choisi ce prénom car il sonne joliment et que son père adore les asperges. L’humour d’un parent est parfois surprenant de clairvoyance. A la fin du livre, vous trouverez des pages d’informations sur l’autisme sous forme de questions/réponses pratiques et qui oriente sur un début de chemin vers la compréhension de ses troubles. L’autisme n’est pas une maladie, mais bien une palette de troubles du comportement par rapport aux nomes de nos sociétés actuelles et modernes. La route est encore longue, alors embarquons ensemble !

Le jour où j’ai découvert que j’étais Asperger

Auteurs : Drakja/Gery

Editions : Vents D’Ouest

COULEUR D'ASPERGE – A La Découverte du Soit
5.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.