meta baron t.1 - extrait

meta baron t.1 – extrait

Plus de 10 ans après le dernier tome de la série culte « La caste des Meta-Barons » de Gimenez et Jodoroswky, voici le premier tome d’une nouvelle série s’articulant autour de l’un des personnages les plus charismatiques de la mythique série l’Incal. Là où « La caste » explorait le passé et la saga familiale du plus grand guerrier de l’Univers, ce « Meta-Baron » choisit la continuité de ses aventures et de son futur. La série s’articulera sur 4 diptyques, dessinés chacun par un auteur de grand talent de la nouvelle génération, et dont les 8 albums sortiront sur un rythme soutenu durant les 3 prochaines années. Ainsi c’est Valentin Sécher, dont le style a explosé à la figure des lecteurs dans son « Khaal, chroniques d’un empereur galactique », qui se colle au défi du premier volume, reprenant le flambeau de Juan Gimenez.

Le pénible duo de narrateurs est de retour avec le robot de compagnie du Meta-Baron, Tonto, qui converse dorénavant avec l’I.A. du Meta-Bunker, ramenant immédiatement l’habitué à ses souvenirs de lecture et à l’ambiance si particulière de la série d’origine. Le Meta-Baron devra affronter un redoutable amiral cyborg à la botte du despote Techno-Pape de l’Empire Techno-techno. Action et space-opera grandiloquent, saupoudré de batailles cosmiques envoyées en quelques cases, seront au rendez-vous de cette ambitieuse saga signée Jerry Frissen sur un synopsis de Jodo lui-même.

Toujours aussi déjanté et exagéré, ce premier tome recréant quasi-instantanément l’atmosphère d’une immense et incontournable série finie il y a déjà plus de 10 années. Évidemment les « voix-off » sont aussi énervantes qu’avant, rappelant immanquablement C3-PO et R2-D2 dans Star Wars, le Meta-Baron toujours aussi rare qu’impressionnant, les combats toujours aussi titanesques et la démesure aussi incroyable. Certes, impossible de ne pas se dire que cela résonne comme un écho, de ne pas avoir quelques moments de lassitude face à certains détails, et pourtant la recette fonctionne encore et toujours tant elle reste capable d’accrocher son lecteur. Car, au final, le lecteur est ravi, comme s’il venait de retrouver un vieil ami perdu de vue. « Meta-Baron » renoue clairement avec un certain âge d’or de Jodo qu’était l’indispensable « Caste des Meta-Barons » avec un scénario totalement dans la continuité dantesque des précédents. Et lorsque l’on voit le casting, il est inévitable de se dire qu’il s’agit là d’une « chronique d’un succès annoncé » ! L’impressionnant Niko Henrichon, l’époustouflant Esad Ribic et le moins connu Mukesh Singh complétant une distribution de très haut vol, stratosphérique ambition des Humanos de faire de ce « Meta-Baron » une nouvelle référence dans leur catalogue ! Ça démarre fort !!

Meta-Baron t.1/8
Wilhem-100, le Techno-Amiral
Série en cours
Dessinateur : Valentin Sécher
Scénaristes : Jerry Frissen – Alexandro Jodorowsky
Éditeur : Les Humanoïdes Associés

http://www.humano.com/album/35738#.Vlqx9HYvfcs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.