CD L'âme des poètes disparus

CD L’âme des poètes disparus

« Longtemps, longtemps après que les poètes ont disparu, leur chanson court encore dans les rues… » et comme on a oublié les paroles « on fait la, la, la, la, la lai » vous vous souvenez ? C’est du Trénet ! Et vous avez dû le chantonner…

Petite remarque à propos du nom du groupe qui est ici enregistré : poétiquement absurde et par là facile à retenir… Il nous propose des versions « jazz manouche » (remis au goût du jour par un certain Thomas Dutronc…) de 13 chansons. Vous en connaissez plus de la moitié. Gageons que celles que vous ne connaissez pas ou mal sont : Ma première guitare (Sacha Distel) et Clopin-clopant (Pierre Dudan & Bruno Coquatrix). Toutes les autres, je suis persuadé que vous pouvez en chanter au moins le refrain. Attention, écoutez-les d’abord sinon vous risquez de perdre le moment où les musiciens passent de l’exposé à l’improvisation. A ce sujet il est vivement recommandé d’assister à un concert en direct pour apprécier les variations dans les improvisations. Le vieux piano de la plage ne joue qu’en Sol en Solitude. Dis quand reviendras-tu ? au moins le sais-tu ?, La maison près de la fontaine a fait place à l’usine et au supermarché. Couleur Café que j’aime ta couleur café. Non, je me souviens plus du nom du P’tit Bal perdu, Fais moi mal Johnny, non pas avec les pieds, Les vieux amants… dans cette chambre sans berceau. La pluie fait des claquettes sur le trottoir à minuit… Et me voilà bien obligé de constater que – en plus des deux citées plus haut – je suis incapable d’ajouter un bout de texte pour Tango pour Claude, La chansonnette et C’est en septembre… mais je suis capable même « maladroitement de faire comme vous la, la, la, la, la lai…

Bonne écoute. Idéal pour les lieux où l’on s’ennuie à attendre…

CD L’âme des poètes disparus
Par : Les pommes de ma douche
Editeur : Frémeaux & Associés

www.fremeaux.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.