4.0

Se cacher pour l’hiver

Rien à redire sur la couverture honnête, en revanche les titres (original et français) sont tellement explicites que leur lecture donne une bonne idée du contenu. Ajoutez à cela la lecture de la quatrième ...
5.0

Les Forces de liberté

Avec en sous-titre Écrits africains 1941-1942 et, pour mon goût, une superbe photo en couverture. C'est sans doute un esprit de liberté qui peut pousser une jeune femme à chercher à participer activement à la résistance aux nazis. Peut-être aussi qu'un es...
4.0

Fa(m)ille

Une bien triste couverture que seul vient un peu sauver en tirant l'œil le sticker rond avec la mention Coup de Coeur ! Il s'agit d'un premier roman mais vous connaissez déjà l'auteure pour la qualité...
4.0

Okuribi

En couverture ce ne sont pas les colonnes de Buren ou des citrouilles mal taillées, ce sont des lanternes japonaises qui s'en vont au fil de l'eau... Le sous-titre (?) ou la traduction du titre Renvoyer le...
5.0

L’Orpheline des Sœurs de la Charité

L'histoire commence vers la fin du dix-neuvième siècle et s'achève lorsque les soldats français prisonniers des Allemands pendant la première guerre mondiale rentrent chez eux. Toutes choses que ne peut vous dire l'illustration de couverture que j'aurais ...
4.0

Le cinéma policier français

Avec en sous-titre 100 films, 100 réalisateurs et un impérial et solitaire Alain Delon en couverture. Un conseil : faites comme moi, allez d'abord à la table des matières et faites un rapide décompte ...
5.0

L’incivilité des fantômes

On me permettra - après lecture - de trouver l'illustration de couverture bien triste et peu incitatrice. C'est dommage car ce roman est à mon humble avis une petite réussite. Imaginez une arche stellai...
4.0

Prendre un enfant par la main

Regardez la couverture attentivement, elle vous en dit beaucoup. Et, rassurez-vous, la référence à la chanson que vous venez de chantonner en lisant le titre est bien là et notée. Sarah et Marc ne sont plus vraiment eux-mêmes depuis que, quatre ans aup...
5.0

Le cercle des derniers libraires

Et toujours le genre de couverture un peu triste et redondante où même le nom de l'auteure (par sa couleur et le corps des caractères) est moyennement lisible. Vous noterez les indices présentés en vitrine...