Baba Yaga

Une couverture assez fine sur laquelle on peut lire en petits caractères : Des sorcières à Paris. Et un plaisir manifeste de lecture. Un livre idéal pour un trajet assez long ou les stations au soleil en vue d’acquérir un hâle de bon aloi…

Nous sommes à Paris en 1959, les incertitudes politiques qui ont suivi la fin de la deuxième guerre mondiale ont fait de la France une sorte de paradis des espions (OSS, CIA, KGB) désireux et contents de s’immiscer dans la vie de la France. Will Van Wyck est un jeune publicitaire américain qui collectionne des dossiers et qui va se retrouver empêtré avec des Russes. On imagine qu’Anthony Perkins ou Eddy Constantine pourraient lui prêter leur silhouette. Dans le même temps, Zoya, une bonne vieille sorcière ayant fui la Révolution d’Octobre, assassine son amant qui vient de constater qu’elle ne change pas malgré le passage des ans. L’enquête est confiée à l’inspecteur Vidot et celui-ci est assez malin ou chanceux pour se retrouver chez une autre sorcière qui a un temps abrité Zoya. Vidot subira un sortilège. Will tombera sous le charme de Zoya…

Je vous laisse lire la suite. J’ajoute que la petite phrase en caractères gras qui figure en quatrième de couverture rend parfaitement compte du contenu… Mais attention, si cette lecture va vous détendre, n’oubliez pas de conserver un regard un peu critique avec une touche, une pointe de curiosité historique. On le sait, les livres réussis et intéressants sont ceux qui offrent aux lecteurs les moyens d’une certaine autosatisfaction.

Bonne lecture.

Baba Yaga
Auteur : Toby Barlow
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

Baba Yaga
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.