Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

A perdre haleine

En voyant la femme qui court illustrant la couverture vous aurez compris le titre français fort éloigné du titre anglais « Rebound ». Nous sommes dans notre époque, les professions et les personnages participent d’une société plus qu’honorable.

Anna Wright – manager dans une société de production- ne pense qu’à sa carrière et dévore de l’homme à sa convenance. Ce qui la détend c’est d’aller courir dans les bois qui dominent Londres en compagne de Wispa, une chienne labrador. Elle rompt avec son ami du moment et se confie à Bell, son amie lesbienne, et à Michael, son ami homosexuel. Et doit dans le même temps subir un profond remaniement dans sa boîte. En courant elle croise un autre joggeur, un homme très attirant avec lequel elle aura un rapport sexuel – violent, rapide, non protégé, intense et consenti. Elle vérifiera par le biais d’analyses médicales qu’elle n’est pas touchée par des MST. Dans le même temps, le parc où elle court sera le lieu d’un viol assez violent. Anna fera la connaissance de ses voisins et des choses bizarres se passeront auteur d’elle au point, par exemple, qu’elle en arrivera à faire changer ses serrures principales. Et Anna se pose la question de savoir si son partenaire occasionnel est ou non celui qui viole, elle soupçonnera aussi son voisin un peu entreprenant. N’attendez pas que je dénonce le coupable, sachez qu’Anna risquera sa vie.

En cours de lecture j’avais noté « personnages humains » et en y repensant j’ajoute « parce qu’égoïstes ». Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils sont tous à la recherche comme vous et moi de leur seule satisfaction. Même ceux auxquels on prête un peu d’altruisme ne font cela que pour eux-mêmes… Je parle des gens du roman, bien entendu.

Personnellement, je me permettrai de regretter que « le viol » ne soit pas ici plus « traité ».

Bonne lecture.

A perdre haleine
Auteure : Aga Lesiewicz
Editeur : Belfond
Collection : Noir

www.belfond.fr

A perdre haleine
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.