La voie de la conscience

Là encore une pochette peu attirante sauf à noter la petite tache rouge des Presses Universitaires de France, partenaire pour cette Histoire de la philosophie et cette leçon particulière de Pierre Guenancia à propos de quatre philosophes importants : Husserl, Sartre, Merleau-Ponty et Ricœur.

Si ma mémoire est bonne, vous n’aimez pas trop la philo. Ce n’est pas grave mais pensez que peut-être le Bac comporte une épreuve de philo et qu’il est toujours bon de s’en sortir. Là vous n’avez qu’à écouter et constater deux choses. Le prof est d’une rare clarté et l’on comprend ce qu’il dit. Son discours est simple. Je pense qu’après deux (ou trois, grand maximum) écoutes vous aurez saisi l’essentiel de son cours. A vous de bien l’utiliser. Note : on prendra soin de ne pas confondre Voix et Voie…
Husserl est l’inventeur de la Phénoménologie dont la méthode consiste en l’analyse des vécus de conscience. Que perçoit votre conscience des choses qu’elle vise et voit… il en résulte l’idée d’intentionnalité. La bonne vieille séparation de l’âme-conscience et du corps n’a plus cours.

Sartre dont la figure domine la philosophie et la vie intellectuelle après 1945 illustrera cette voie de la conscience dans sa trilogie romanesque : « Les chemins de la liberté ».
Merleau-Ponti traitera surtout des gestes, des mouvements du corps…
Et Ricœur enfin s’intéressera au volontaire et à l’involontaire.

Je parlais de deux écoutes au moins, pourquoi ? En gros, à la première, on découvre, on prend conscience de ce que jusque-là on ne savait pas. Dans la deuxième, on reconnaît ce que l’on sait et on confronte entre elles les idées nouvelles. Si l’on a de bonnes bases philosophiques, c’est plus facile, les informations rencontrent ce qu’elles doivent compléter.
Bonnes écoutes.

  • La voie de la conscience
  • 4 CDs
  • De Pierre Guenancia
  • Editeur : Frémeaux & Associés

www.fremeaux.com

La voie de la conscience
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.