Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Soumission

On me permettra de trouver l’illustration de couverture de ce roman bien faible, et de penser que certains auteurs qui jouent aux critiques, comme ici Emmanuel Carrère, devraient tourner au moins sept fois leur plume dans l’encrier avant de louanger leurs confrères… (c’est en quatrième de couverture).

Attention, au moment où vous lirez ces lignes, le roman dont il est question sera d’actualité et non plus de science-fiction. Il y est question des élections présidentielles de 2017 en France. Avant d’aller plus loin, il faut préciser que Michel Houellebecq est assez connu pour son sens de la provocation. Là, il joue le rôle d’un universitaire ayant obtenu les félicitations du jury pour une thèse sur Joris Karl Huysmans et se comporte un peu comme Des Esseintes, le personnage d’A rebours, le roman de Huysmans. Il en profite bien sûr pour régler quelques comptes avec l’université avec un humour triste de rabâcheur confit dans ses certitudes. Et, après ce qui pourrait passer pour une analyse politique sérieuse (pages 54 à 61), il propose une victoire du parti musulman aux élections. Et cela le plus sérieusement du monde. D’où le titre et le reste du roman où le héros va devoir s’adapter (se soumettre) ou se démettre.

Le personnage principal a un petit côté malsain qui le rend antipathique. Il est confit de prétention, boit, mange des plats indiens micro-ondables et se comporte avec les femmes de manière assez odieuse, tout en se trouvant des excuses dans la littérature. Nous sommes toujours dans une provocation un peu infantile… Mais je suppose qu’elle a ses lecteurs qui sont fiers de ne pas ressembler au provocateur. Un peu comme si l’auteur nous proposait un repoussoir pour nous éviter de tomber dans le piège…

Bonne lecture.

Soumission
Auteur : Michel Houellebecq
Editeur : J’ai Lu

www.jailu.com

Soumission
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.