PvZ Garden Warfare 1 avait surpris son monde, il y a 2 ans, lors de sa sorti. Avec son concept très très loin du fameux jeu sur mobile, Garden Warfare nous mis une claque de fraîcheur dans le monde très sérieux des shooters modernes. Des graphismes très colorés et chatoyants en 3D, un gameplay décalé à la 3ème personne complété par un contenu qui n’a pas arrêté de s’étoffé gratuitement avec le temps et le tout pour un prix très attractif. Sorti en exclusivité temporaire sur Xbox One, puis sur PS4 et PC (Origin). Cette fois, PvZ GW2 sort sur les 3 plateformes en même temps. Développé par PopCap Games et édité par Electronic Arts, PvZ GW2 se veut être dans la même lignée en reprenant tout ce qui avait fait du premier un succès tout en l’amenant au niveau suivant. Cependant, cette fois le prix est celui d’un jeu neuf. Mais le jeu s’en Défend en proposant des nouveaux modes, un mode solo et un contenu bien plus conséquent.


Du neuf en gardant le vieux

PvZ GW2 est un shooter à la 3ème personne dans lequel on incarne des plantes et des zombies comme son nom l’indique. Dans PvZ GW1, les zombies avaient déclaré la guerre aux plantes. Ils ont envahi Suburbia et l’ont renommé Zombburia après leur victoire. Dans PvZ GW2, la défaite des plantes leurs laisse un goût amer et décide de revenir à l’attaque. Elles sont bien décidées de reprendre ce que les zombies leur ont pris. Toujours aussi fun et loufoque, PvZ GW2 se veut être un jeu facile d’accès tout en étant profond et exigeant. Derrière ces apparences de jeu simple, PvZ GW2 est très compétitif et difficile à maitriser.

Basé sur des classes de personnages très différentes, il y a un apprentissage nécessaire et un temps d’investissement pour connaitre toutes les ficelles du jeu, les qualités et les défauts de chaque personnage, si on veut être bon et pas trop se faire démonter. 6 nouveaux héros font leur entrée avec de nouvelles habilités à découvrir sur 12 nouvelles cartes. Il y a en a plus d’une centaine de personnages différents et des centaines d’objets pour les décorer et les rendre uniques. Le tout répartis dans 7 classes, au lieu de 4 dans le précédent, pour les deux factions.

Une belle brochette de personnage est disponible dès le départ.
Au début, un personnage de chaque classe est disponible. Les autres se gagnent avec le temps et les points gagnés en partie qui permettent d’acheter des packs de cartes aléatoires. Les points se gagnent assez vite et on ouvre souvent des paquets, c’est plutôt pas mal.

Côté plantes, on reprend déjà toute les classes du premier opus. C’est 4 plantes de base, le pea shooter, le tournesol, chomper (la plante carnivore) et le cactus. Chaque classe est déclinée en plusieurs personnages, une dizaine environ, qui ont chacun leurs capacités qui leurs sont propres. Par exemple, le pea shooter se décline en pea shooter normal, de feu, de glace, toxique, etc. Chaque classe a sa place au sein de l’équipe. Le cactus snipe et bombarde de loin, le pea shooter fait de gros dommages, le tournesol soigne et chomper bouffe les zombies.

PvZ GW2 intègre 3 nouvelles classes supplémentaires par faction; citron, rose et p’tit maïs pour les plantes. Citron, une orange pressée, tire à tout-va et roule sur les ennemis. Rose, une jolie fleur magicienne, tire des projectiles lents mais autoguidés, elle peut aussi transformer ses ennemis en chèvre. Finalement, P’tit Maïs est équipé de deux sulfateuses en épis de maïs qui trouent tout ce qui bouge.

Pour les zombies, les 4 anciennes classes sont toujours là aussi avec l’ingénieur, le scientifique, le soldat et le sportif. Les 3 nouveaux qui font leurs débuts sont Super Cortex, capitaine Barbemort et Diablotin. Super cortex est un super-héros aux coups de poing surpuissant. C’est un personnage de mêlé très résistant mais lent. Capitaine Barbemort est un vieux pirate accompagné de son perroquet bombardier. Il a un fusil qui tire à courte distance qui s’approche du shogun du scientifique. Il peut se cacher dans un baril de poudre qui explose. Diablotin est un petit être qui rappel fortement les minions. Rapide mais assez faible avec sa mitraillette, Diablotin a la capacité d’appeler un mecha (Z-Mecha) à la Titanfall pour une puissance de feu dévastatrice. Les nouvelles classes sont intéressantes à jouer. Il faut ajouter que Rose est très efficace voire même un peu trop. Bon à savoir pour les possesseurs du 1er. Il est possible d’importer les personnages gagnés dans le 2.

Pas vraiment de menu principal

Il n’y a pas vraiment de menu dans PvZ GW2, on nous plonge directement à Zombburia. Les menus ont été remplacés par des bornes dans chaque camp.
Il faut donc se déplacer dans une petite zone pour effectuer des tâches simple comme configurer et personnaliser ses personnages, sélectionner des défis, voir les stats et ses trophées, etc. Même pour le multiplayer, il faut aller sur une borne, choisir le mode et ensuite passer un portail pour y accéder. Personnellement, je trouve que c’est original, mais dans les faits, ce n’est pas très pratique à utiliser, c’est lent et pas très intuitif. Il faudrait ajouter un menu traditionnel en parallèle. Il y a un menu, tout de même pour les options et les invitations d’amis dans une partie. Il y a aussi une zone neutre au centre de la carte rempli d’ennemis qui permet d’essayer et pratiquer ses personnages et monter ses niveaux (très lentement) au travers diverses activités (modes).

Un simili solo

PvZ GW2 propose un mode « solo », mais faut pas vraiment s’attendre à une campagne comme on a l’habitude. Là, c’est plutôt des missions ou mini-missions avec un objectif scénarisé comme récupérer une télécommande, une chaussure, etc. Mais en fait c’est plus un tutoriel avec des bots qui propose de passer à travers les différents modes de jeu. Il y a des boss comme dans le mode horde. C’est sympa, mais ce n’est pas une vraie campagne non plus, même s’ils ont ajouté un petit scénario et des animations sympas. Bref, tout ça se passe dans le garage. Ce qui est pas mal, c’est que si un jour dans plusieurs années quand les serveurs seront fermés, il y aura toujours ce mode-là pour les nostalgiques.

Un multi efficace mais déséquilibré

Il y a beaucoup de modes dans PvZ GW2 en multiplayer et en modes coopératifs des anciens et des nouveaux. Garden Ops: un mode horde avec les plantes, Graveyard Ops: le même mais avec les zombies, Team Vanquish: un deathmatch classique, Welcome Mat: un team vanquish sans customisation, Gardens & Graveyards: une équipe en attaque et une en défense, Solo Ops: pour jouer seul avec des IA, Gnome Bomb: les 2 équipes doivent trouver la bombe et faire péter le QG de l’équipe adverse, Vanquish Confirmed!: Comme team vanquish mais il faut confirmer les frags en collectant les orbes, Suburbination: il faut contrôler 3 points et finalement Mixed Mode qui regroupe les modes. Sur la map principale (ou menu principal) il y a des activités à faire avec des modes comme flag of power qui envoie des vagues d’ennemis.

Gardens & Graveyards est un mode sur lequel j’aimerais m’attarder. C’est personnellement mon mode préféré et celui qui faisait, pour moi, le sel du premier. Dans PvZ GW2, le mode est toujours aussi bon, mais il est plombé par un déséquilibrage flagrant entre l’équipe qui attaque et celle en défense. En effet, l’équipe en défense est beaucoup trop forte, repousse trop facilement l’adversaire et gagne pratiquement toujours avant la prise du second point de capture sur les 6 à faire. Sur les innombrables parties que j’ai faites dans ce mode, je n’ai jamais vu plus loin que le 4ème point et ce n’est arrivé qu’une seule fois. Les développeurs devraient faire un rééquilibrage, car ça devient pénible d’être en attaque et de savoir que la défaite est pratiquement assurée en moins de 10 minutes sans avoir passé le 2ème point de capture. C’est vraiment dommage, car c’était beaucoup mieux équilibré dans le premier. Les autres modes sont mieux équilibrés dû à un gameplay plus symétrique entre les 2 équipes. Autre petit soucis, la Rose est un peu trop « puissante » par rapport aux autres zombies. On le remarque assez clairement en jouant et en voyant que cette dernière est pas mal plus utilisée et finie souvent sur la première marche du podium. Le fait d’avoir moins besoin d’être précis en visant lui confère un avantage certain. Heureusement, on ne peut pas faire une équipe complète composée que de fleurs.

Des graphismes rafraichissants!

Si une chose est sûre, c’est que PvZ GW2 est splendide. Dès les premières secondes, on est scotché. La patte artistique et la technique sont bluffantes. Le character design est simplement sublimé avec les nouveaux personnages. Le level design n’est pas en reste. Les 12 nouvelles maps sont fantastiques. C’est hyper coloré et toujours aussi original et fun. Les thématiques sont variées. On visite Zomburia, évidemment, mais aussi un temple zen asiatique, une base lunaire, une fabrique de mechas, une crique gelée dans des montagnes enneigées, une ile osseuse, un Colisée et bien d’autres encore. Seul reproche, ce serait le côté trop ouvert des maps. Les vrais teams prennent tout de suite leurs positions et contrôlent la partie jusqu’à la fin. Le jeu a de magnifiques effets de particules et de lumière qui embellissent bien l’emballage déjà très beau. D’ailleurs, j’ai l’impression qu’il y en moins que dans la beta. Heureusement, car il y avait trop d’effets et cela gênait la visibilité. Ce n’est plus le cas. Le jeu est clair et d’une fluidité irréprochable à 60 images par seconde.

Conclusion  

PvZ GW2 est un excellent shooter multiplayer compétitif et coopératif. Le second épisode a su garder ce qui était bon dans le premier pour le rendre encore meilleur, sans grande prise de risque non plus. On a, dès le départ, un vrai contenu à se mettre sous la dent. Le jeu sait nous garder en jeu avec son système de pack de carte aléatoire à la Panini qui permet de gagner des centaines d’accessoires, personnages et autres objets utiles. Le mode solo est sympathique et permet d’apprendre les modes de jeu avec des bots avant de se lancer dans la grande arène. Mais ce n’est pas une campagne à proprement dit. Les nouvelles classes de personnages sont vraiment chouettes et donnent une nouvelle dimension au jeu, car il faut apprendre les nouvelles capacités avec leurs défauts, leurs avantages et essayer de réagir correctement sur le champ de bataille en adoptant de nouvelles stratégies. La nouvelle Rose est peut-être un peu trop forte, mais ça sera sans doute réglé dans une mise à jour future. Le mode Gardens & Graveyards mériterait, lui, par contre, un gros rééquilibrage. Il est pour l’instant quasiment impossible gagner lorsqu’on est en attaque. C’est très frustrant et ce n’était pas du tout le cas dans le premier. Le menu principal qui dans la map du jeu, n’est pas non plus la meilleure des idées. Se promener de poste en poste pour rien c’est vite ennuyant et un simple menu comme dans le premier était beaucoup plus pratique. A part ces deux trois petites choses qui pourraient très vite être gommé avec un patch pour le rééquilibrage, c’est vraiment du tout bon. C’est des heures de fun en perspective, surtout avec des potes.

Les +

  • Le fun
  • La variété de classes
  • Différent et rafraichissant
  • Très joli
  • Le contenu plus important que PvZ GW1

Les –

  • Le déséquilibrage de certains modes de jeu
  • L’absence de vrais menus

PVZ_GW2_boxEditeur : EA Games
Développeur: PopCap Games
Sortie : 25.02.2016
Disponible sur PS4, Xbox One & PC

 

Plants vs Zombies: Garden Warfare 2
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.