Mes nuits apaches

On notera immédiatement la mention « Illustrations de Topolino » et un exemple de celles-ci en couverture. Je me permettrai de rappeler que Topolino, en matière de dessins, fait référence à un certain Mickey Mouse dans sa version italienne. Et pour parler de ceux du livre, je dirai qu’ils renvoient pour moi à Munoz et Sampayo et puis que l’on perçoit leur originalité et leur force… Merci de prendre le temps de bien les regarder.

L’histoire ? Un jeune homme sauvé par la musique. Un adolescent comme les autres qui trouve un moyen de sortir de son état de « révolte ». Peut-être un livre à offrir à ceux qui entrent dans cet âge, cette période de la vie où un rien vous écorche l’âme et vous rend agressif ou dépressif. Et quand ce ne sont pas les autres qui vous lacèrent, vous vous débrouillez pour vous flageller. Ce temps où l’on n’est bien nulle part sauf ailleurs. Imaginez en plus notre ado s’appelle Jonas, un père mort, un frère qui a fui ailleurs et une mère un peu particulière… Heureusement, il y a Henri et Barbara et la musique. Page 9 (elle n’est pas numérotée) vous trouverez le « Casting », c’est-à-dire la liste des groupes et des chanteurs compositeurs qui font la bande son du livre et le bonheur du héros. Allez voir dans votre disco-CD-thèque s’il y a des points de concordance. Et écoutez en lisant, puisqu’il est difficile de faire entendre par les mots.

Attention, citation longue : « Un jour, je serai écrivain. Parce que finalement il n’y a rien de plus facile. Vous inventez une histoire à dormir debout avec un peu de tragédie, un peu de fantastique… Vous rédigez tout ça comme vous le feriez d’une rédaction de collège… Et le tour est joué. » Quand j’ai lu ce passage, je me suis demandé si l’auteur ne se moquait pas de moi, lecteur, et j’avoue que j’ai du mal à décider…

En revanche, et même si la nouvelle ajoutée à la fin permet d’épaissir un peu le roman, j’avoue être content qu’elle rende hommage à un auteur compositeur interprète de talent, Pierre Vassiliu, dont je vous recommande de dépasser les tubes habituels pour découvrir par exemple : Amour, Amitié et Banjul…

Bonne lecture, bonne écoute…

Mes nuits apaches
Auteur : Olivier Martinelli
Editeur : Robert Laffont
Collection : Les passe-murailles

www.laffont.fr

Mes nuits apaches
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.