L’île du Diable

Troisième épisode de l’histoire de Sarah Geringën (Le Cri et Le Complot qui précèdent sont chez le même éditeur et en Pocket). Sarah est sur le point d’être libérée de la prison où elle était enfermée, accusée d’avoir tué le Pape. Mais, la veille de sa libération, son chef vient la chercher pour la conduire sur les lieux d’un crime. La victime n’est autre que son père qui a été torturé. Son chef, qui dans le même temps cherche à retrouver une femme qui a été kidnappée, accepte que ce soit Sarah qui enquête officieusement, officiellement la responsabilité de l’enquête est confiée à Adrian Koll. Christopher, le compagnon de Sarah, enquête de son côté sur une affaire d’enfant noyé à laquelle Sarah est mêlée. Et Sarah découvre la vraie personnalité de son père qui souffrait de dédoublement de la personnalité et ce qu’elle apprend l’amène en Sibérie dans une île où le pouvoir soviétique a déporté des gens qui se sont livrés au cannibalisme. Et le lieutenant Koll s’avère alors autre chose que ce qu’il est censé être. Pour justifier les actes du tueur, l’auteur s’appuie sur une théorie qui veut que génétiquement puisse se transmettre les traumatismes et les actes violents vécus par les ancêtres. Il s’appuie aussi sur un fait historique : ces déportations de masse organisées.

Sarah sortira de tout cela pour retrouver Christopher, mais elle n’est pas indemne… de quoi amorcer un quatrième épisode.

Nota : cela est censé se passer en Norvège, mais il y a peu de population et de paysage pour nous dépayser.

Bonne lecture.

L’île du Diable
Auteur : Nicolas Beuglet
Editeur : XO

www.xoeditions.com

L'île du Diable
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.