L’exégèse de Philip K. Dick, volume 1

Entre les lignes du titre on peut lire : Éditée et annotée par Jonathan Lethem et Pamela Jackson et Texte traduit de l’anglais par Hélène Collon. Ces précisions ne sont pas inutiles, on y reviendra… Mais je me dois d’abord de saluer l’audace, le courage de l’éditeur qui fait traduire et publie un ouvrage dont la destination est loin d’être le grand public. Et qui, comme pour corser le tout, propose un livre cartonné.

Les amateurs de SF connaissent au moins de nom Jonathan Lethem (J’ai Lu) et j’espère qu’ils connaissent bien Philip K. Dick (Le Maître du Haut Château, Ubik et Les clans de la Lune alphane sont des lectures obligatoires au moins pour commencer, selon moi). Cette « exégèse » vous donne à lire les notes prises par Dick pendant les huit dernières années de sa vie. Notes prises pour tenter d’expliquer ce qui lui est arrivé en 1974. Expliquer à partir de son œuvre, du réel ou de ses expériences vis à vis du réel. Je vais me permettre pour mémoire de vous donner la définition d’exégèse selon mon dictionnaire : « Interprétation philologique et doctrinale d’un texte dont le sens, la portée sont obscurs ou sujets à discussion. » Donc ce qui est arrivé à Dick en 1974 étant obscur il va en chercher l’explication dans ce qu’il a vécu et écrit.

Les individus pragmatiques et peu enclin aux suppositions intellectuelles s’étonneront de ce qu’un individu cherche dans ce qu’il a écrit et vécu ce qui a provoqué des faits qu’il ne comprend pas…

On saluera le travail de recherche de Pamela Jackson et Jonathan Lethem et leurs annotations qui permettent au lecteur de faire sa propre exégèse. Chapeau bas aussi pour la traductrice…

Bonne et lente lecture…

L’exégèse de Philip K. Dick, volume 1
Editeur : J’ai Lu
Collection : Nouveaux Millénaires

www.jailu.com

L'exégèse de Philip K. Dick, volume 1
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.