Kirby et ses amis reviennent dans une aventure originale sur Nintendo Switch. Toujours aussi mignon, le glouton rose mise sur l’amour, l’amitié et la coopération. Ce nouveau Kirby à tous les atouts pour faire fondre le cœur des petits.


Ce nouveau Kirby est basé sur le principe des transformations et de l’union fait la force. Kirby peut et doit être accompagné jusqu’à 3 compagnons. Le monde de Kirby, Dream Land, est en train d’être corrompu par de mystérieux cœurs Jamal. Meta Knight, le roi Dadidou ainsi que tous les être que les cœurs Jamal touchent ne sont plus eux-mêmes. Ils sont consommés par la corruption. Heureusement, Kirby détient le pouvoir des cœurs-ami avec lesquels il va pouvoir chasser la corruption et former une équipe soudée pour vaincre le mal.

Dans Kirby Star Allies, Kirby est, par la nature du jeu, très limité dans cet épisode. Il peut toujours voler ainsi qu’aspirer et avaler ses adversaires pour leur emprunter leurs pouvoirs, mais il ne frappe pas. Tout le gameplay est basé sur ses transformations. Comme d’habitude, vous allez me dire. Sauf que cette fois, il est possible de combiner les pouvoirs ensemble avec ses compagnons. Je m’explique. Par exemple, Kirby a le pouvoir Yoyo, normal. Il peut alors le combiner avec le pouvoir du feu si un de ses compagnons le possède. Il devient alors Pyro Yoyo et il est beaucoup plus puissant contre certains ennemis ou objets du décor. Et c’est là, que le jeu prend tout sont sens. Les niveaux et les « puzzles » sont basés sur la coopération et la combinaison ou complémentarité des pouvoirs.

Il est donc important de bien former son équipe pour ne pas être coincé. Pas d’inquiétude le jeu est fait pour avoir ce qu’il faut sous la main ou vraiment pas très loin pour ne jamais être bloqué. Même si l’ennemi avec le pouvoir requit disparait d’une manière ou d’une autre, il suffit d’aller un peu plus loin et de revenir pour le voir respawner miraculeusement comme dans certains jeux NES à l’époque. Une fois, les bons pouvoirs réunis, il suffit de combiner les aptitudes des joueurs et AI ensemble pour réussir l’épreuve. Le jeu affiche la plupart du temps les symboles des pouvoirs nécessaire pour l’énigme. C’est souvent très simple. Un peu de combinaison de pouvoir et un peu de coopération coordonné entre les joueurs et le tour est joué. Genre allumer la mèche d’une bombe et empècher que l’eau éteigne la mèche avec les parapluies.

Jouable jusqu’à 4 joueurs en coopération, Kirby Star Allies est un jeu d’amour et d’amitié. La coopération est très simple avec la possibilité de rentrer et de sortir à tout moment de la partie à sa guise. Les personnages non-contrôlés par un joueur sont directement repris par l’ordi (IA) et vice et versa.

Kirby Star Allies est tout à fait jouable seul aussi. C’est un peu moins fun. C’est plus classique, disons. On contrôle Kirby, évidemment, et les autres sont contrôlé par l’IA. Pour les recruter, ou plutôt en faire nos amis, il faut les approcher et leur envoyer un gros cœur et paf ils font parti de l’équipe. C’est ce qu’ils appellent « propager l’amour ». Si l’équipe est complète et qu’on recrute un personnage supplémentaire, le jeu se met en pause et nous laisse choisir quel héros sera remplacé ou si on annule. Ça c’est très bien en cas d’erreur. Sinon l’IA est bonne. Assez simple, elle attaque tête baissée tout ce qui bouge. Faut parfois faire attention à ce que l’IA ne tue pas l’ennemi dont on veut prendre le pouvoir ou recruter. Mais à part ça, elle comprend direct où se placer pour les puzzles et bien latter les bosses quand il faut. Attention, ils ont de la vie et s’ils tombent au combat, il faut les réanimer pour ne pas les perdre.

Niveau gameplay, cette formule de Kirby est un peu originale, mais ça reste assez classique dans le fond. Les connaisseurs des jeux Kirby ne seront pas trop dépaysés. C’est très facile, on avance, on tape avec tout de sorte de pouvoir. D’ailleurs de pouvoir il y en a pas mal. Des vieux que l’on connait, mais aussi des nouveaux. On retrouve Combat, Trancheur, Yoyo, ménage, feu, glace, épée, ninja, etc. Et on découvre de nouveaux pouvoirs comme cuisine, artiste, araignée, festival et pleins d’autres. Il y en a 28 au total. Et le truc ensuite c’est de les combiner. Ajouter des éléments à votre bâton, épée, boomerang ou lasso comme le feu, la glace, mais aussi l’électricité, l’eau ou le vent. Les possibilités sont nombreuses et le résultat est parfois étonnant. Les bosses ne sont pas très intéressants pour la simple et bonne raison qu’il suffit de bourriner à fond et ça passe 95% du temps. Pas besoin d’être un fin stratège. La variété n’est pas vraiment au rendez-vous. Le jeu n’est pas très long non plus et il faut tout de même se les taper deux fois pratiquement chaque boss. Heureusement, il y a toujours les bosses classiques comme Whispy Woods, le roi Dabidou ou encore Meta Knight. Les deux derniers sont disponibles en tant qu’acolytes puissants.

Graphiquement, ce Kirby est hyper mignon. Très coloré, comme d’habitude avec les titres Nintendo, et assez varié. Les graphismes sur Switch font plaisir à voir et raviront les jeunes joueurs. C’est du Kawaii japonais à son meilleur. Les premiers mondes sont les plus beaux et les plus intéressants, ça baisse un chouia par la suite, mais ça reste très beau. Il y a énormément d’animations différentes et d’effets dans le jeu. C’est très réussi et rigolo. Le jeu tourne impeccablement. Je n’ai pas le souvenir de ralentissement. C’est fluide d’un bout à l’autre et ça se joue bien. Le seul vrai défaut, c’est que l’action devient parfois confuse due au nombre de caractères affichés à l’écran. Surtout en mode nomade. On perd assez régulièrement de vu Kirby au milieu de l’action pour plusieurs raisons. Oui, il y a parfois trop d’information à l’écran, mais aussi, Kirby change régulièrement d’apparence dont on n’a pas toujours l’habitude et qu’il partage, en plus, avec ses amis et des fois on ne sait plus où on est ou qui on est. Heureusement, le jeu est facile et il est très rare d’être pénalisé pour ça ou que cela dure plus de quelques secondes.

Kirby Star Allies ne renouvelle pas vraiment sa formule, mais apporte assez de choses nouvelles pour rester un peu original. Le fait d’avoir jusqu’à 3 personnages autonomes en support est une belle innovation pour un Kirby. Les possibilités de gameplay évoluent vers de la coopération et l’union des forces des personnages. Kirby Star Allies se réserve plutôt pour un public jeune. La difficulté n’est pas très relevée et l’aventure n’est pas très longue. Il faut compter 5 heures pour traverser le jeu, tout en faisant la plupart des stages bonus et en cherchant les cachettes et énigmes du jeu. Il y a des mini-jeux supplémentaires, mais rien de grandiose. Un jeu de bucheron, un de baseball, un contre-la-montre et un boss mode. C’est pas mal, surtout à plusieurs, mais ce n’est pas ça qui rallongera énormément la durée de vie. Il y a aussi la possibilité de récupérer toutes les pièces de puzzles pour débloquer des artworks pour ceux qui veulent. L’idée de ce Kirby c’est l’amour et l’amitié. Le partage et la coopération. A ce niveau-là, c’est très réussi. On a une aventure toute simple, mignonne et toute gentille que l’on peut faire seul ou jusqu’à 4 joueurs sans prise de tête en amis pour un bon moment de rigolade après l’école et les devoirs.

Les plus :

  • Très joli et hyper mignon
  • La qualité et le nombre d’animations
  • Ravira les plus jeunes
  • Jouable jusqu’à 4 joueurs (drop-in, drop-out)
  • Combiner les pouvoirs ensemble
  • Des belles cinématiques

Les moins :

  • Très facile
  • Pas de stratégie pour les bosses
  • Peu de mini-jeux annexes
  • Aventure principale courte (~5 heures)


Editeur : Nintendo
Développeur : Nintendo HAL Laboratory, Inc.
Date de sortie : 16.03.2018
Genre : aventure, action, plateforme
Joueurs: 1-4

Plateforme : Nintendo Switch en exclusivité

 

 

Kirby Star Allies
3.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.