Guide du loser amoureux

Guide du loser amoureux

Peut-être que le passage de l’édition de ce livre en 2013 à celle de 2015 aurait pu permettre de revoir le titre et de remplacer ce malheureux loser amoureux par un loser en amour… qui semblerait plus juste vu le personnage. Il s’agit d’un recueil de neuf nouvelles. Toutes concernent Yunior, un fils d’immigré dominicain, qui tire le diable par la queue dans le New York des ghettos.

Avant d’aller plus loin je voudrais faire une remarque : si pour un autre roman de chez 10-18 – En même temps, toute la terre et tout le ciel de Ruth Ozeki – le lecteur pourrait regretter un trop grand nombre de notes de bas de page, ici le même lecteur pourrait regretter l’absence de ces mêmes notes. Même si les nouvelles sont écrites en anglais, elles sont émaillées de mots hispaniques en italiques – tous ne sont pas directement traduisibles. Mais elles utilisent des références pas toujours évidentes et qui, explicitées, permettraient peut-être de comprendre mieux le mode de vie des Dominicains immigrés aux États-Unis. Ce qui, pour moi, ressort de la lecture de ces nouvelles, c’est une nostalgie et une mélancolie et curieusement – c’est une des forces du livre – elles (nostalgie et mélancolie) touchent les hommes comme les femmes. On pourrait dire que le comportement de Yunior et de Magda, Nilda, Alma, Lora est une réponse à ces deux sentiments. Nostalgie d’un faux paradis perdu dans une course effrénée à l’American way of life. Et mélancolie de rapports humains libres et surtout non pollués par un rapport au monde falsifié par la famille, la société. Il me semble que la première nouvelle donne la clé de Yunior : un velléitaire qui subit la vie. Et, comme il se doit, tous les personnages féminins présentés ici sont sympathiques car, s’ils subissent la société, ils sont aussi victimes d’être femmes.

Il me semble que ces personnages pour être mieux compris et appréciés auraient mérités une traduction plus stylée et des notes explicatives.

Bonne lecture.

Guide du loser amoureux
Auteur : Junot Diaz
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.