Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

D’extase et d’amour féroce

Le titre original est Rainey Royal, du nom du personnage principal. Je veux bien admettre que pour des raisons commerciales on ait changé le titre en tentant d’attirer le lecteur, mais dans ce cas pourquoi avoir illustré la couverture de manière aussi banale et si peu attirante pour l’œil et l’esprit ?

En quatrième de couverture un long résumé du roman me semble vous en dire un peu trop alors que la citation du critique du Figaro aurait à mon avis amplement suffi à inciter le lecteur à l’achat : « Il faut absolument présenter cette Rainey Royal à Holden Caulfield, le héros de L’Attrape-cœurs. Ils ont un tas de choses à se raconter. »

Rainey Royal a quatorze ans et vit avec son père Howard, célèbre musicien de jazz dans une grande maison où sont invités et s’invitent de jeunes musiciens, des jeunes femmes de passage et Gordy qui lui est régulièrement là et vient border Rainey. La jeune fille – livrée à elle-même – n’en fait bien sûr qu’à sa tête mais possède une conscience aigüe de ce qui l’entoure. C’est une artiste, une créatrice. C’est elle qui a cousu de bric et de broc sa couverture avec des éléments-souvenirs de sa vie. Elle a deux amies, Tina et Leah, avec lesquelles elle partage des expériences et des joints. Et je me dois de saluer l’auteur et la traductrice – Emmanuelle Aronson. L’auteur parce qu’il parvient à nous parler de choses lourdes et pénibles sans les nommer, par le simple biais de l’insinuation. La traductrice parce qu’elle est parvenue à rendre le savant mélange d’argot et de langue soutenue que l’auteur utilise et qui impose une lecture un peu attentive (évitez les transports en commun) mais distrayante.

Un subtil portrait de jeune femme et de la société du Greenwich Village des années 1970.

Bonne lecture.

D’extase et d’amour féroce
Auteur : Dylan Landis
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

D'extase et d'amour féroce
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.