Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Défaillances

Il y a peu, j’ai entendu, sur une radio nationale française ,un chroniqueur littéraire demander aux éditeurs de soigner les quatrièmes de couverture. On sait bien que couverture et quatrième sont pour une bonne part dans l’achat d’un livre. Ici, rien ou peu en couverture pour tirer l’œil de l’acheteur. Sauf s’il connaît l’auteur, ce qui n’est pas nécessairement le cas de tout le monde. J’ai vainement cherché à quoi correspondaient les initiales B et A et j’ai dû attendre l’avant-dernière ligne de la quatrième de couverture pour apprendre que l’auteur était une femme. L’auteure, donc, est considérée aux États-Unis comme une « star de thriller psychologique » et l’on notera à ce propos que le titre anglais est « The Breakdown » un mot que l’on associe régulièrement à « nervous » et dont  » Défaillances » ne rend que partiellement compte.

Imaginez une jeune femme, Cass, vivement éprise de son époux, Matthew, qui se retrouve riche à la mort de ses parents, alors qu’elle les pensait pauvres. Un soir d’orage, elle emprunte une route en forêt et hésite longuement à s’inquiéter d’une femme qu’elle voit assise dans une voiture à l’arrêt. Elle rentre finalement chez elle où son mari qui souffrait de migraine s’est endormi. Au matin, elle apprend qu’une femme a été retrouvée égorgée dans sa voiture sur la route qu’elle a prise. Elle va en parler à son amie Rachel et bientôt constater qu’elle connaissait la morte. Et, lentement, elle va percevoir qu’elle oublie des pans entiers de son existence récente (rendez-vous, discussion avec le vendeur d’alarme, invitation…). Peut-être avez-vous deviné ce qui se passe dans la vie de Cass… Mais vous savez que l’important n’est pas de le découvrir… Ce qui compte, c’est l’art avec lequel l’auteure joue sur le doute de son personnage. Cass sait/croit/sait/croit et doute et, comme c’est elle qui parle/raconte, nous sommes obligés d’en passer par les mêmes impressions. Mais on peut reposer le livre et faire autre chose… Cass, elle, affronte la vie…

Bonne lecture.

Défaillances
Auteure : B.A. Paris
Editeur : Hugo et Cie
Collection : Hugo Thriller

www.hugoetcie.fr

Défaillances
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.