Crossed Si tu voyais ça t.2 - Extrait

Crossed Si tu voyais ça t.2 – Extrait

Le monde est ravagé par une maladie qui fait apparaître une croix au milieu du visage des malades, les transformant en bêtes sauvages assoiffées de sang et de sexe. Crossed est une série extrême, sans aucune limite morale, au contraire les auteurs sont volontairement transgressifs. Même dans les films d’horreur les plus durs, lorsqu’ils étaient à leur apogée, certaines inhibitions, conscientes ou inconscientes, ne sont pas franchies. Dans Crossed les infectés anthropophages tuent, mangent et violent simultanément leurs victimes, humains ou animaux…

C’est plus que dérangeant, ça file la nausée par moments, mais il faut croire que le voyeurisme et la curiosité prend le dessus. Puisque l’industrie du 7ème Art a renoncé à cette forme de cinéma de niche, il est normal que le terrain de liberté totale que représente le 9ème art puisse accueillir cette forme d’expression sans concession. Dans Walking Dead, il ne faut pas s’attacher aux héros mais les morts-vivants ont un comportement des plus classiques. Dans Crossed, impossible de décrire à quoi s’attendre, la création de Garth Ennis est d’une ignominie sans pareille.

Simon Spurrier s’en inspire pour décrire la survie d’un petit groupe, retranché sur une île, dans ce monde de désolation. Les infectés qui déboulent de temps à autres aux abords de l’île sont toujours aussi abjects, mais ils sont jugulés avec efficacité par les survivants. Mais il faut bien effectuer de temps à autre une sortie afin de récupérer du ravitaillement… La mini-série <<Si tu voyais ça>> est plus  »cérébrale » que son aînée, puisque sa mise en forme est celle d’un journal intime, celui d’un écrivain lâche et opportuniste réfugié sur l’île de Cava, en Écosse, avec les d’autres gens  »sains ». Au départ, il s’agit d’un webcomic en anglais (voir lien ci-dessous) d’un épisode hebdomadaire, terminé récemment et qui sera donc publié physiquement en 4 volumes. Autant dire que les dessinateurs avaient fort à faire pour tenir les délais. Fernando Melek prend le relais de Javier Barreno pour ce deuxième volume : ce que l’on gagne en personnages mieux proportionnés, on le perd en finesse du trait. Mais l’intérêt de Crossed ne réside pas dans son dessin, mais bel et bien dans l’excès anti-politiquement correct de son récit. Même si on est loin de la réussite glauque du scénario original d’Ennis, Spurrier maintient un intérêt à son récit notamment au travers de personnages moins survolés et plus complexes dans leurs raisonnements. Il manque cependant l’étincelle d’intérêt malsain que procurait la découverte répugnante du premier récit de Crossed.

À clairement ne pas mettre entre toutes les mains.

Crossed : Si tu voyais ça t.2
Série en cours
Dessinateur : Fernando Melek
Scénariste : Simon Spurrier
Éditeur : Panini comics
Collection : 100 % Fusion comics

http://www.crossedcomic.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.