Conan patrouille le long de la rivière noire, à la frontière avec les terres Pictes. Les Seigneurs d’Aquilonie, voulant étendre leur territoire, ont établi une colonie au milieu de la jungle sauvage de Conajohara, sur la terre des Pictes. Notre mercenaire se retrouve vite confronté à une situation délicate. Les Pictes commencent à se rebeller, ils veulent reconquérir leur terre, et sont prêts à tout. Leur sorcier Zogar Sag, a le pouvoir d’invoquer des créatures et des démons, et plusieurs hommes sont déjà morts. La colonie court un grand danger et les demandes de renforts auprès du roi restent sans réponse. Les soldats commencent à avoir peur. Conan ainsi qu’une dizaine de guerriers se mettent donc en route afin de tuer ce sorcier démoniaque. Mais selon la légende, aucun homme n’a jamais réussi à revenir vivant après avoir traversé la rivière noire…

 

Robert E. Howard propose dans ce récit anticolonialiste une aventure de Conan plutôt différente des autres. On a quitté les cité perdues et les jeunes filles dévêtues pour une jungle épaisse, des hommes qui se battent, soit pour défendre leur colonie soit pour reprendre leurs terres volées. Une rébellion sauvage et bestiale contre la civilisation. Mathieu Gabella joue sur l’émotif avec brio. Le narrateur intervient souvent en voix off pour aider à cerner les sentiments des personnages principaux, ce qui rajoute de la sensibilité à l’histoire plutôt brutale. Anthony Jean propose non seulement une nouvelle coupe de cheveux pour notre mercenaire, mais aussi quelques très belles doubles pages. La tension est palpable et la mise en couleur est très réussie. Un Conan bien barbare comme on l’aime.

Conan Le Cimmérien - 3 - Au-delà de la Rivière Noire
5.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.