Celle qui en savait trop

Celle qui en savait trop

Keisha Ceylon est femme de ménage et, pour arrondir ses fins de mois, a trouvé le bon filon : aider les gens dans la détresse à retrouver un être cher disparu ou communiquer avec les défunts. Elle est maman d’un jeune garçon et s’est retrouvée empêtrée dans une liaison avec Kirk où c’est à elle de subvenir aux besoins de tous. Et Kirk n’est pas spécialement gentil avec elle et, de plus, il lui rackette la moitié de ses gains.

Keisha lit les journaux ou regarde les nouvelles à la télé. C’est comme ça qu’elle profite de s’approcher de ses futurs clients. C’est ainsi qu’elle a appris la disparition d’Ellie Garfield, épouse et mère de famille. En voyant le père et la fille au journal télévisé complètement effondrés, Keisha s’est dit que ce serait une bonne occasion d’offrir ses services de voyante.

Pour convaincre ses futurs clients, elle a monté une petite arnaque. Elle leur dit qu’elle a permis de retrouver une petite fille cinq ans auparavant et pour leur permettre de vérifier, elle leur donne le numéro de téléphone du père. Elle se sert de son compagnon, Kirk, pour assurer le rôle du père, ce qui lui permet de rassurer les clients sur ses capacités de voyante.

Mais parfois, sans le savoir, on met le doigt sur un détail qui peut déclencher une ouverture vers la vérité qui n’est pas forcément celle que l’on aimerait mettre à jour. Un jeu qui peut s’avérer très dangereux.18

Keisha est une arnaqueuse et pourtant, l’auteur nous oblige à considérer également sa précarité et sa débrouillardise ce qui nous la rend sympathique. Si les clients sont naïfs, ma foi tant pis pour eux. Pour une fois, tout le monde n’ira pas en prison et des solutions plus radicales seront mises en pratique.

Un excellent roman, vite lu, avec une intrigue originale et bien montée.

Celle qui en savait trop
Auteur : Linwood Barclay
Editeur : J’ai Lu

www.jailu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.