Vive la crise !

Avec en sous-titre Tragédie satyrique sur la Grèce. On remarquera l’illustration de couverture qui semble montrer un individu en train de se suicider mais rien ne confirme que la main armée est la sienne… On peut donc en déduire qu’il peut être suicidé.

Bon, je suppose que l’on a pu vous dire pendant votre scolarité que les premières représentations théâtrales au Moyen Âge se déroulaient sur les parvis des églises et qu’elles étaient « édifiantes », censées donner des leçons de bonnes conduites au bon peuple ébahi. La pièce proposée ici est symptomatique de ce genre de production. Imaginez que vous ne savez de la situation passée et présente de la Grèce que ce que les médias vous en ont dit, peut-on dire que vous en sachiez beaucoup ? Imaginez ce que savent les Grecs eux-mêmes de ce qui leur arrive. Cette pièce vient nous l’expliciter. Au point que l’on pourrait imaginer en toile de fond du spectacle des vidéos montrant les comportements des Grecs dans leurs manifestations anti-austérité. Le spectacle est divisé en onze scènes qui mettent en évidence les divers protagonistes de « cette crise » . Les élus d’abord, européens et grecs, puis les touristes qui vont « visiter » les habitants – je vous recommande la scène 3. La scène 10 – et la pièce aurait pu s’interrompre sur elle – confronte un « Papandréou » à un chœur antique. La relative brièveté des scènes fait que l’on n’a pas le temps de s’ennuyer et que chacune, nous laissant un peu sur notre faim, nous pousse à la réflexion.

Vous avez compris qu’il s’agit d’un théâtre militant qui a pour avantage et intérêt d’éviter d’ennuyer.

Un spectacle à guetter et à ne pas rater…

Bonne lecture.

Vive la crise !
Auteur : Alexandre Kollatos
Editeur : Harmattan
Collection : Théâtres

www.editions-harmattan.fr

Vive la crise !
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.