Sillage tome 19 
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

sillage t.19-extrait

L’album débute par une scène figée dans le temps. Un couple d’êtres d’une race inconnue à ce jour examine la scène où Nävis, sa famille et ses amis tentent de les sauver. En déroulant la trame temporelle telle qu’elle se présente, tous nos héros sont exterminés par des robots belliqueux, game over ! Heureusement, ces extra-terrestres sont capables de manipuler le temps et reviennent à la scène d’ouverture. Commence alors une minutieuse « enquête » pour comprendre comment ils en sont arrivés à rester les deux derniers représentant de leur race, défendus dans leur sarcophage de stase par des inconnus prêts à sacrifier leurs vies pour eux….

Autant dire que la narration tout en allers-retours dans le temps, puisque c’est le cœur de cet album, n’est pas toujours simple à suivre. C’est à la fois la force et la faiblesse de l’album, il peut arriver de devoir faire un petit « retour arrière » de quelques pages pour bien comprendre, mais cela donne un scénario très riche à ce dix-neuvième (!) tome de la série phare de SF de chez Delcourt. Certains dialogues sont un peu gnan gnan, mais il ne faut pas oublier que c’est une série destinée aux ados et qu’il est facile de faire abstraction de ces quelques lignes de discussions, l’essentiel est ailleurs. Et il est dans la richesse tant graphique que scénaristique des pages qui défilent sous nos yeux ébahis et ce toujours après tant d’albums, on ne s’en lasse pas. Le dessin de Philippe Buchet, fin et délicat, toujours aussi inspiré dans sa multitude d’extra-terrestres des seconds plans, reste parmi les plus réussis de la franco-belge. Il y a bien des petits défauts dans certains personnages principaux lorsqu’ils sont en arrière plan, mais on comprend bien qu’il n’est pas toujours possible de rester parfait dans ces cas-là pour parvenir à tenir le rythme d’un album par an. On ne peut pas toujours dessiner une scène et la réduire pour conserver la finesse des détails tel que c’est réalisé dans la scène figée d’introduction, cela prendrait bien trop de temps. Et cela non plus ne gène pas particulièrement la lecture. Quant au scénario de Jean-David Morvan, il est époustouflant de profondeur, multipliant les trames secondaires pour nous conduire à un très prometteur tome 20 qui sortira pile pour les 20 ans de cette indispensable série, cette année ! La famille de Nävis s’est agrandie, multipliant les personnages tout en gardant une excellente lisibilité des différentes caractérisations et en laissant chacun s’exprimer. Certains personnages secondaires reviennent et reviennent encore, les auteurs auraient tort de s’en priver tant ils sont riches. Cet album se classe parmi les meilleurs de la série et le prochain s’annonce vraiment grandiose avec ce qui est lancé dans celui-ci. J’adore !

Sillage t.19
Temps mort
Série en cours
Dessinateur : Philippe Buchet
Scénariste : Jean-David Morvan
Éditeur : Delcourt
Collection : Néopolis

http://www.editions-delcourt.fr/serie/sillage-19-temps-mort.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.