Rumic World 1 or W
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Rumic World 1 or W extrait

Juliette je t’aime, Lamu, Ranma 1/2, en chanson on dirait : « que des tubes ! ». Tous ces anime qui ont bercé tant de nos enfances, nous les devons à la même mangaka surdouée : Rumiko Takahashi. Si je n’ai jamais accroché aux 2 derniers cités, le manga servant de base au premier, Maison Ikkoku, reste l’un de mes mangas préférés. Autant dire que ce recueil d’histoires courtes se déroulant dans son univers si particulier, subtil mélange d’humour et d’amour, charmant à souhait a tout de suite attiré mon regard.

Comme tout amalgame de nouvelles, les histoires présentées ne sont pas toutes du même niveau. Certaines sont superbes, la magie fonctionnant en quelques pages comme ce garçon qui se transforme en chien lorsqu’il saigne du nez (tiens, ça me rappelle Ranma…) ou ce joueur de base-ball qui se retrouve à jouer un match contre son grand-père. L’ambiance est celle de tous les mangas de la célèbre mangaka, parfait équilibre de douceur, et certaines histoires fleurent bon la madeleine de Proust. D’autres sont plus anecdotiques. La belle présentation est luxueuse pour un manga : cartonnée avec jaquette à dorure, tranchefile et signet en tissu assorti. Un bien bel écrin à la hauteur des petites perles du contenu. En bref, un bel objet pour un manga qui, s’il n’est pas indispensable, est un recueil d’histoires courtes de bonne facture pour ce genre d’exercice peu aisé. Il saura ravir les fans de la mangaka culte et faire découvrir son univers si particulier à ceux qui n’ont qu’entendu parler d’elle.
Rumic World 1 or W
Recueil de récits courts
Dessinatrice et scénariste : Rumiko Takahashi
Éditeur : Delcourt
Collection : Tonkam

http://www.editions-delcourt.fr/serie/rumic-world-1-or-w.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.