Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

A Riverdale, petite ville américaine, une bande d’ados, composé d’Archie, Jughead, Betty et Veronica, sont en route pour leur restaurant préféré lorsqu’ils apprennent que ce dernier va fermer définitivement, racheté par Kweekwegs Koffee, une grosse chaîne de café. Pop, le patron, a baissé les bras. Il lui manque trop d’argent pour pouvoir garder son restaurant. Mais la petite bande ne va pas se laisser faire et décide de récolter les 60 000 dollars manquants pour rembourser le prêt du patron. Betty prend le leadership du groupe pour sauver le restaurant de leur ami en récoltant les fonds. Mais quelque chose ne tourne pas rond. Veronica reste très silencieuse… Cache-t-elle quelque chose ? Mais oui ! Non seulement c’est son père qui possède la chaîne Kweekwegs Koffee, mais le pire dans tout ça, c’est qu’elle le soutient ! À partir de là, rien de va plus entre Betty et Veronica, La guerre est déclarée !

 

Betty Cooper et Veronica Lodge font partie de la pop culture américaine depuis de nombreuses années. Cet album est un spin-off des comics Archie, édités par Archie Comics depuis les années 40, et de la série télévisée Riverdale qui existe depuis 2017. Betty et Veronica, la blonde et la brune, amies et ennemies. Le trait de Adam Hughes, que l’on connait grâce à ses superbes couvertures pour DC Comics entre autres, nous plonge dans l’ambiance de cette petite ville et de ses habitants restés coincés en 1950. Le fait de mettre un chien narrateur qui fume la pipe donne dès le départ un ton humoristique entretenu dans tout l’album. Nos deux héroïnes sont glamour à souhait sans être vulgaires et malgré un synopsis plutôt simple, ça marche. La couleur est des fois un peu osée mais ça fonctionne bien avec l’ambiance du récit. En fin d’album, l’habituelle galerie de couvertures alternatives réserve de beaux hommages à nos deux amies, et on peut lire un épisode bonus de quelques pages scénarisé par Ryan North avec Derek Charm au dessin.

 

Scénario et dessin : Adam Hughes

Couleur : José Villarrubia

Lettrage original : Jack Morelli

Date de sortie : 03 octobre 2018

Glénat

RIVERDALE présente Betty & Veronica
4.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.