Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Premier DLC d’une trilogie, Dragon of the North continue ce que Nioh avait commencé, sans folie, mais sans défaut non plus.


La difficulté est toujours présente, mais comme vous devrez finir le jeu avant de pouvoir vous attaquer à ce contenu additionnel, vous aurez déjà une bonne connaissance du jeu et peu d’ennemis ne sauront vraiment vous poser problème, sauf le boss de fin… Personnellement, j’applaudis cette façon de voir les DLC car ils permettent d’avoir un meilleur contrôle du scénario (ainsi que des connaissances du joueur).

Comme le nom du titre l’indique, il sera temps cette fois-ci de faire route au nord afin de croiser l’histoire de Masamune Date, l’héritier du dragon dont le but est de réunir les pierres d’âmes.

Des nouveautés ou de la continuité ?

Ce Dragon of the North nous propose mal de nouveauté, mais sans révolutionner la formule, à 2-3 détails prêt. Le DLC se comporte de 3 missions principales et 3 missions secondaires. Comptez 3-4h pour en faire le tour selon le nombre de mort que vous subirez. Si la construction des niveaux n’est pas différente du jeu de base, le voyage au nord vous permet de découvrir des décors enneigés bien plus lumineux que ce que nous proposait Nioh, un dépaysement apprécié. Au niveau des ennemis, rien de bien nouveau, quelques reskins à gauche à droite. Heureusement que les 3 boss que vous croiserez sont nouveaux, ainsi qu’une nouvelle sorte d’ennemis à moitié humain / moitié démon.

Au niveau de l’équipement, un nouveau type d’arme, le katana long ou Odachi, fait son apparition avec ses propres mouvements et arbre de talent. Aussi 5 nouveaux esprits protecteurs sont présents ainsi que la possibilité d’en équiper 2 à la fois.

En conclusion, ce DLC est tout à fait correct sans être incroyable. Il est vraiment en continuité du jeu sans apporter un petit plus que je veux voir dans un DLC, d’où le fait qu’il est dans la moyenne. Il n’est juste ni pire, ni meilleur que le soft de base.

Les plus :

  • Pas de changement décevant à une formule qui fonctionne
  • Une nouvelle arme intéressante

Les moins :

  • Reskin de la plupart des ennemis
  • Pas de grosse nouveauté

 

Editeur : Sony Interactive Entertainment (sauf JP : Koei Tecmo)

Développeur : Team Ninja

Date de sortie : 02.05.2017

Plateforme : PS4

 

 

Nioh : Dragon of the North : pour ceux qui aiment souffrir, il y en a encore
3.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.