L’art de bien vieillir

La couverture en noir et blanc à peine agrémentée de deux touches de rouge vous plonge du côté des chevelures poivre et sel ou argentées si l’on préfère. Deux personnes regardent vers le soleil – deux femmes, deux hommes, une femme et un homme ? Je me suis fait une réponse en me disant : quelle importance, chacun est libre d’y voir ce qui le concerne.

Je suppose qu’une fois entré dans le groupe des séniors, des troisièmes âges, vous avez commencé à vous inquiéter de votre sort. En pensant que bien des difficultés risquaient de vous attendre. Mais, dans le même temps, vous avez bien dû croiser de ces personnes évoluant avec prestance et sans efforts et tenant des propos passionnants et vous laisser surprendre à l’énoncé de leur grand âge. Tout le monde ne peut bénéficier d’une éternelle jeunesse… Et si on peut croire que vieillir commence avec la diminution-la réduction de nos forces, de notre endurance, de nos capacités (intellectuelles et physiques) L’art de bien vieillir commence avec la reconnaissance puis l’acceptation de cet amoindrissement de soi-même. Ainsi à la question : Comment allez-vous ? on commencera par éviter de fournir une réponse plaintive, pleurnicharde… On cherchera à dire quelque chose de dynamique. Pour montrer que l’on a conscience de notre état et que l’on ne veut pas être considéré comme un boulet. On le sait, chaque prise de conscience de quelque chose fait avancer, donne des envies et de l’élan. Pour bien s’accepter tel que l’on devient ou est devenu il ne faut pas envier celui ou celle qui brille encore, ne pas regretter sa jeunesse et ses entrechats, comme dit le proverbe on ne peut être et avoir été. Mais rien ne vous empêche de ne pas être un « has been », c’est à vous de trouver dans la vie de l’intérêt, le moyen de vous y glisser pour rester vivant. A mon avis pas trop de nostalgie et beaucoup de curiosité…

Anselm Grün nourrit sa démonstration d’exemples bibliques et l’on sait bien que les patriarches ont bien vieilli.

Bonne lecture.

L’art de bien vieillir
Auteur : Anselm Grün
Editeur : Albin Michel
Collection : Espaces Libres

www.albin-michel.fr

L'art de bien vieillir
3.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.