Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

PlayLink continue de sortir des jeux à jouer à plusieurs dans son canapé. Pas besoin de manettes, les smartphones et tablettes prennent le relai. Cette fois c’est Hidden Agenda, un jeu narratif dans lequel on suit une enquête de police. Hidden Agenda vous plonge avec jusqu’à 5 de vos amis dans une enquête criminelle sordide pour essayer d’arrêter le célèbre tueur surnommé le ‘Piégeur’. Décision, négociation, réflexes, aurez-vous toute l’aide qu’il vous faut pour classer l’affaire ?


PlayLink est une série de jeux à jouer en famille ou entre amis, tranquille dans son canapé. Pas d’online sur internet ou quoique ce soit, uniquement du multijoueur local. PlayLink utilise comme boîtier de commande les smartphones ainsi que les tablettes. Pour jouer et se connecter, il faut télécharger l’application du jeu et être connecté au réseau local de la PS4. C’est simple, et c’est fiable. Tout le monde comprend comment ça fonctionne en quelques secondes et surtout tout le monde s’amuse.

Hidden Agenda vient de l’esprit torturé des développeurs d’Until Dawn, SuperMassive Games. Plus mature que les autres jeux de la gamme PlayLink, Hidden Agenda nous plonge dans l’histoire sordide du Piégeur, un psychopathe qui torture ses victimes jusqu’à l’arrivée des secours pour tout faire sauter et ainsi faire un carnage maximum. Juste cette description pose l’ambiance dans laquelle le jeu se situe. C’est sombre, glauque, violent et ne s’adresse pas vraiment à un public jeune et non-averti.

On suit les aventures de Becky Marney, une policière qui a arrêté le soi-disant Piégeur, Finn. Plusieurs années après l’arrestation, dans le couloir de la mort, Finn déclare être innocent et avoir des informations sur le vrai Piégeur. Entre vérité et mensonge, confiance et manipulation, Becky et Felicity, procureur lors du procès de Finn, vont réouvrir l’enquête. C’est maintenant à vous et à vos amis de prendre les bonnes décisions.

Comme dans Until Dawn, le jeu se base souvent sur les décisions et savoir faire un choix au bon moment. Comme le jeu se joue avec des smartphones, l’interactivité est plus restreinte que dans Until Dawn. On est plus dans le film interactif que le jeu, l’un dans l’autre. Le smartphone ou tablette est utilisé comme manette pour poser des questions, chercher des indices et recevoir des messages privés ou objectifs secrets qui vous aideront à résoudre ce mystère ou à mettre des bâtons dans les roues de vos adversaires. Il faut souvent prendre des décisions difficiles pour décider du sort qui attend les gens que vous croisez. Les personnes assises à côté de vous sur le canapé sont-elles avec vous ou contre vous ? Les actions sont le plus souvent des choix de dialogues entre deux cinématiques. Il y a aussi des scènes de réflexes ainsi que de recherche d’indices, mais c’est un peu plus rare. Ce qui est intéressant, c’est que les actions influencent le cours de l’histoire et peuvent changer totalement le scénario, les scènes et les situations qui suivront. Sans parler de la fin du jeu qui peut être très différente selon les choix. Et c’est là que le jeu prend tout son intérêt, surtout à plusieurs.

Seul, le jeu est tout à fait jouable et reste intéressant, car on suit son aventure avec ses propres choix sans se soucier de l’avis des autres. Les seuls points négatifs à jouer seul, ce sont les scènes de crime à inspecter. Avec son doigt sur l’écran de téléphone, on dirige une loupe sur l’écran de TV. Il faut chercher ainsi des indices dans un court laps de temps. Le problème, c’est qu’entre la recherche en elle-même et les temps morts à chaque indice trouvé dans lesquels on ne peut pas jouer, il est très compliqué de trouver les 3 indices, sans les connaître préalablement, dans le temps imparti. A plusieurs ça se fait bien par contre. D’ailleurs, les indices ont leur importance pour résoudre certaines situation, comme sauver quelqu’un ou pas. Autre point négatif, seul, le joueur n’a pas d’objectifs secrets (hidden agenda). A plusieurs, certains joueurs ont un hidden agenda qu’ils reçoivent sur le smartphone et qu’ils doivent garder secret. Du coup, l’intérêt et les choix que peuvent faire certains joueurs à certains moments du jeu peuvent être contre-productifs pour l’intérêt de l’enquête. Et c’est là que ça devient drôle et que les interactions dans la vie réelle commencent : « Pourquoi t’as pas tiré ? », « Fallait foncer, pas fuir ! », « Mais pourquoi t’as fait ça ? », « Qui est l’abruti qui a raté le QTE ? ». Et justement, parfois, c’est fait exprès et parfois non et du coup l’histoire prend un autre tournant inattendu. De ce point de vue-là, c’est pas mal du tout. Par contre, mieux vaut jouer avec un nombre impair de joueur pour faciliter les décisions et trancher. Le choix se fait habituellement avec la majorité. Sinon, il a toujours les vetos qui fonctionnent bien.

Niveau réalisation, c’est bien, mais c’est loin d’être top ou au niveau de Until Dawn. Les personnages et décors sont bien faits, avec de jolies textures, mais elles peinent à s’afficher rapidement. Les animations ne sont pas toujours tops. Si dans Until Dawn, on avait l’impression de suivre de vrais acteurs, là, ça fait plus automates. Les animations ne font pas toujours naturelles, trop mécanique. On sent les transitions entres les animations. Mais bon, ce n’est pas trop grave on suit quand même l’histoire avec intérêt. La VF n’est pas trop mauvaise dans l’ensemble. Tant que les dialogues restent plats, ça va. Par contre, les doubleurs ont tendance à en faire un peu trop lorsque ça devient intense et là c’est tout de suite moins bon.

Hidden Agenda est un petit jeu sympathique à jouer entre amis. L’aventure dure environ 2 heures, mais propose beaucoup d’embranchement scénaristique ce qui lui donne une vraie bonne replay value. C’est parfait pour plusieurs soirées entre amis. Il y a 3 actes à faire. Le déroulement est souvent très différent d’une partie à l’autre. Il y a des scènes complètes qui changent ou qui n’ont carrément pas lieu selon les décisions. L’histoire peut vraiment pendre un cap totalement différent. Les personnages peuvent mourir et il faut continuer sans eux. Et ça, ça donne envie de le refaire plusieurs fois. L’histoire globalement est pas mal, mais sans plus. Au début, c’est vraiment cool. On accroche vite. Le jeu nous met tout de suite dans l’ambiance. C’est noir, c’est glauque et sordide. Le piégeur est un vrai psychopathe et on sent rapidement qu’on nous mène en bateau. Il faut démêler le vrai du faux. A qui peut-on faire confiance dans le jeu et parmi ses amis gentiment assis à côté. Est-ce qu’une taupe est parmi nous? De ce côté-là, c’est assez chouette. Ensuite, plus l’histoire avance, plus on tombe dans la banalité, malheureusement. Beaucoup de blablas pas toujours utiles à première vue et des choix qui peuvent paraître sans importance. Enfin ça dépend souvent des choix et des embranchements. Il y a des arcs plus intéressant que d’autres. Les personnages ne sont pas très attachants et on a un peu de peine à s’en faire pour eux. Peut-être parce que le jeu est trop court et on n’a pas vraiment le temps de les connaître. Ou parce qu’on s’intéresse plus à s’amuser entre amis que de suivre attentivement l’histoire. Je ne sais pas. Le rythme narratif et la qualité des dialogues et de la mise en scène font plus téléfilm ou série que long-métrage. Le plus intéressant dans le jeu et comme dans tous les jeux de la gamme PlayLink, ce sont les interactions entre joueurs sur le canapé. C’est là, que le jeu prend tout son sel. Essayer de savoir qui est de notre côté et qui est contre nous. Pour ce qui est des interactions, Hidden Agenda reste simple avec des commandes basiques que tout le monde peut suivre. C’est assez original dans son concept de film interactif à plusieurs. Hidden Agenda est une petite expérience sympa et unique à découvrir et partager durant les soirées d’hiver.

Les plus :

  • Un concept assez original et rigolo
  • Un film interactif à plusieurs dans le canapé
  • Le scénario bon et très évolutif par rapport aux choix
  • Bonne rejouabilité intéressante
  • Pas trop long pour une soirée entre amis (environ 2 heures)
  • Simple d’utilisation
  • Les objectifs secrets (hidden agenda)
  • Un jeu mature
  • Jouable aussi tout seul

Les moins : 

  • Une réalisation un peu inégale surtout techniquement
  • Manque un peu de diversité dans les tâches à accomplir
  • Demande plus d’attention pour suivre que les autres jeux PlayLink

Développeur : Supermassive Games
Éditeur : Supermassive Games / Sony
Date de sortie : 22/11/2017
Plateformes : PS4 en exclusivité

Genre : Film interactif en multijoueurs local

Hidden Agenda (PlayLink)
3.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.