Des oiseaux rouge sang

Je me permettrai de trouver la couverture de ce roman maladroite quant aux couleurs et à la taille de ce qui est dessiné et surtout en citant quelqu’un sans dire qui est ce quelqu’un. Qui parmi vous, chers lecteurs, connaît Hanif Kureishi qui nous dit en haut à gauche : « La tragédie la plus drôle que j’ai lue depuis des années. » (On notera la présence de deux Hanif en couverture et présentés de telle manière qu’on ne sait plus lequel est patronyme, lequel est prénom).

C’est Beaumarchais qui fait dire à son barbier de Séville, Figaro : « Je me presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer. » En lisant la quatrième de couverture – bien faite – vous comprendrez pourquoi je cite l’auteur dramatique. Le pilote qui se crashe s’appelle Ellie, Momo le jeune garçon qui joue avec son Clebs a une maman et un papa. Le lieu de l’action est indéterminé mais on le supposera voisin d’un pays où les troupes nord américaines sont stationnées, cantonnées. Ellie constate que sa « ration de survie » n’est pas très adaptée, tout comme la mission qui l’a mené là avec un avion à 65 millions de dollars… Momo a cette ironie des désenchantés coincés dans l’étroitesse du monde. Ce monde dont on peut constater que ce qu’il fait vivre à certaines personnes – notamment les plus démunies – s’uniformise malgré les paysages et les langues différentes. On notera que ce roman écrit par un Pakistanais est traduit de l’anglais. Cela se lit avec plaisir mais je me demande ce que retient le lecteur de ce qui tout compte fait est une dénonciation. L’humour, l’ironie ou la noirceur aveugle du monde ? La qualité d’écriture ou la dénonciation ? Le public n’est-il pas « blasé  » de ce genre de roman, d’histoire ? Le public n’est-il pas trop habitué à un humour dévastateur dénonçant des petits riens sans importance ?

Je pense que pour me donner une réponse à « mes » questions vous devriez faire l’effort de lire ce roman et d’en parler avec votre conscience.

Bonne lecture.

Des oiseaux rouge sang
Auteur : Mohammed Hanif
Editeur : Delcourt

www.editions-delcourt.fr

Des oiseaux rouge sang
4.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.