Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Shigueru Myamoto…c’est moi…et toi aussi! Avec Super Mario Maker 2 nous met dans les bottes du plus grand game designer du monde à deux. Construisez ensemble des niveaux à l’infini et challengez vos amis dans des levels de folies. Ça y est Super Mario Maker 2 est dans les bacs pour cet été. Enfin disponible sur Nintendo Switch après des versions 1.0 sur Wii U et 3DS, la version 2.0 vient encore enrichir les outils de level design du plombier le plus connu du monde.


Dans Super Mario Maker 2, c’est vous qui êtes aux commandes. De la création, en passant pars le partage et l’aventure, les joueurs peuvent jouer comme il leur plait. Pour ce deuxième opus le menu est copieux. De base, il y a le mode création pour confectionner ses propres niveaux. Beaucoup plus complet, Nintendo a rajouté beaucoup de nouveaux éléments avec de nouveau modificateurs, de nouveaux  assets, de choix et de possibilité pour des niveaux sur-mesure. Il y a également un mode histoire pour profiter du gameplay à la Mario sans se prendre la tête avec beaucoup de stages réalisés par les développeurs.  Des tutoriels pour apprendre à utiliser le mode créateur correctement. Et finalement, toute la partie online de partage pour profiter de tous les niveaux créés par la communauté. C’est cette dernière qui fera tout le sel du titre. Partagez et challengez tous les joueurs du monde sur des niveaux élaborés vous-même et jouir de l’infinité et l’ingéniosité des créateurs.

Commençons par parler du mode histoire, qui permet de profiter du jeu offline. L’histoire est simple. Le château de Peach est à terre et Mario doit trouver des sous pour le rebâtir. Il va donc accepter les contrats des Toads constructeurs qui l’envoient dans des niveaux pour la plupart très simples, mais toujours originaux et ingénieux, pour se formaliser avec le gameplay. Il y a 4 niveaux de difficulté qui rapport plus ou moins de pièces. Avec les pièces, on paye le contremaître pour construire des parties du château. Les niveaux sont souvent assez courts et faciles. Quelques minutes suffisent pour les traverser. Il y a en a plus d’une centaine. Il y a un peu de tout. Des stages classiques où il suffit d’atteindre l’arrivée, mais aussi des stages à énigmes, des labyrinthes ou encore des stages à la Gradius (shoot’em up) et bien d’autres. Ça donne surtout une idée de comment designer ses futur niveaux et les possibilités qui nous sont offertes, même si j’ai l’impression que Nintendo s’est gardé quelques outils exclusifs qui ne sont pas accessible en mode création. On gagne également des outils supplémentaires pour le mode création. Il est donc judicieux de finir le mode histoire ainsi que les challenges qui vont avec.

Une fois terminé, on peut passer au mode création qui permet de faire ses propres stages Mario. Toujours disponible offline, on nous donne énormément d’outils pour créer les niveaux dont vous avez toujours rêvés. Bon soyons clair, l’exercice de level designer n’est pas toujours simple. Il faut déjà passer le dilemme de la page blanche que les apprentis écrivains connaissent. Pour faire un bon niveau, il faut une idée, une vision. On peut aussi se lancer et voir ce que ce la donne, mais le résultat n’est malheureusement que rarement satisfaisant. Mieux vaut s’inspirer de ce qui existe et adapter. Il faut aussi du temps, beaucoup de temps.

L’utilisation du mode création est assez simple et intuitive. Les menus sont clairs pour prendre ses marques rapidement. Il y a des tutoriels interactifs pour vraiment se familiariser et connaître tous les secrets de l’éditeur. Comparé à la version Wii U, on sent que l’interface a été adaptée pour un contrôle à la manette classique. Les commandes tactiles n’étant plus obligatoires. Exit le secouage des sprites pour changer les propriétés. Maintenant, il faut appuyer longuement pour afficher un menu contextuel.

Il y a toujours les 4 thèmes originaux Super Mario: Super Mario bros. 1 (NES, 1985), Super Mario bros 3 (NES, 1990), Super Mario World (SNES, 1992) et New Super Mario bros. U (Wii U, 2012). Mais un 5ème thème fait sont entrée. Il s’agit de Super Mario 3D World sorti sur Wii U en 2013. Comme dans le premier Super Mario Maker, il est possible de passer d’un thème à l’autre sans souci. Les assets, pour la plupart, suivent et se transforment pour s’adapter (plus ou moins bien) au style graphique et au gameplay du thème. A l’exception de Super Mario 3D World qui a ses propres assets et son gameplay différent. Il arrive donc souvent lorsque l’on passe d’un thème à 3D World et inversement, un message d’avertissement prévient que tout le niveau sera mis à zéro. Alors, faites attention.

Le thème Super Mario 3D World apporte vraiment son lot de nouveauté graphiquement et au niveau du gameplay avec plein de nouveaux assets. Déjà Mario Chat qui permet de grimper aux murs, mais aussi les voitures et les tuyaux malléables qui donnent de nouvelles perspectives dans le level design. Par contre, plus de Yoshi dans ce thème.

Parmi les nouveaux outils, on découvre les objectifs de niveaux. Il ne suffit plus simplement de finir un tableau au drapeau. On peut définir des objectifs comme récolté un certain nombre de pièces, éliminer des goombas, avoir un bloc dans les mains, ou encore interdire de décoller du sol, etc. Tout cela ouvre encore plus de possibilités de création. Il faut aussi pratiquer et expérimenter pour découvrir des subtilités de création et des options cachées comme le mode jour/nuit avec le soleil qui se transforme en lune et qui peut changer les propriétés du stage dépendamment du thème choisi.

Mais la grosse nouveauté c’est de pouvoir créer et jouer à deux. En effet, le mode création donne la chance à un deuxième joueur d’intégrer l’équipe de construction. Bon, les deux joueurs n’ont pas tout à fait les mêmes outils. Le joueur 1 peut tout faire. Il peut changer les règles, construire, déplacer la caméra, etc. Le joueur 2 lui peut ajouter, modifier et supprimer des objets uniquement. Il est cloisonné à la fenêtre du joueur 1. Ils peuvent ensuite tester leurs créations ensemble et tester les créations online prévus pour 2 joueurs. C’est toujours un plus, si on a une bonne entente et une vision commune. Les menus peuvent aussi un peu gêner l’autre joueur. Il faut par contre savoir que jouer online avec un ami est pour l’instant en tout cas pratiquement impossible. On peut jouer localement avec un ami, mais online, le jeu réuni les joueurs aléatoirement.

La Switch est une console hybride. On peut donc jouer et créer où l’on veut comme veut. Par contre, le confort peut varier. Par exemple, à titre personnel, utiliser les joy-cons n’est pas fantastique pour jouer à Mario en 2D. C’est trop imprécis. Je privilège l’utilisation du gamepad pro qui a un d-pad Nintendo (croix multidirectionnelle) beaucoup plus adapter. Cependant, en mode création, l’écran tactile est beaucoup plus sympa à utiliser que les sticks. Et avec un stylet adapter c’est encore mieux. On se sent beaucoup plus créatif et efficient.

Niveau technique, Le jeu ressemble comme deux gouttes d’eau au premier. Par contre, il y a un gain significatif pour la résolution. C’est plus fin. Sur TV, le jeu affiche du 1080p contre du 900p sur Wii U. Et en mode nomade, c’est du 720p contre du 480p. C’est toujours ça de pris me direz-vous.

Stages du monde est le mode online de Super Mario Maker 2. C’est là que l’on retrouve toute la quintessence du jeu. Tous les créateurs les plus fous s’y retrouvent. On découvre des stages extrêmement bien fait. Bien sûr, d’autres sont plus décevant, mais ça c’est comme partout. Et trouve de tout, mais surtout des stages que l’on ne pourrait jamais trouver dans un jeu Super Mario. Il y a des niveaux complètements givrés avec des sauts, des rebonds, de boutons on/off placé n’importe où qu’on se demande bien comment c’est possible de réussir ses niveaux tellement c’est tordu.

Ce qui est cool aussi c’est d’essayer les stages des youtubers et streamers en même temps. Un simple code et c’est parti. Bon par contre, le Nintendo online (payant) est obligatoire pour accéder au Stage du monde. Sans ce  service, le jeu perd malheureusement beaucoup de sa superbe et de son intérêt.

 Super Mario Maker 2 est un excellent jeu qui a tout pour ravir les amateurs de jeu Super Mario en 2D. Il mélange habilement aventure, création et partage. Tout est là pour laisser son imagination s’exprimer. Bien qu’il ait encore de la marge pour un éventuel troisième opus. L’ajout de Super Mario 3D World ouvre encore plus les possibilités de création. Et on espère qu’ils ajoutent de nouveaux thème dans le futur via des dlc (il y a un espace libre à remplir…). Pour les gens qui ne sont pas fans du scroller 2D, ce n’est pas ce jeu qui les fera changer d’avis. C’est du Mario pur et dur, rien de plus, rien de moins. Et il ne faut pas oublier d’être abonner au service Nintendo online pour profiter pleinement du jeu et surtout des stages créer par la communauté. C’est le cœur du jeu. Créer, partager et jouer. Le mode 2 joueurs est un bel ajout, bien que les possibilités du joueur 2 soient restreintes. Par contre, on peut également jouer à certains niveaux en tandem, et ça c’est pas mal. Super Mario Maker 2 ne révolutionne pas le concept du premier, mais consolide les fondations déjà bien solides. Avec tous les joueurs sur Nintendo Switch fans de la série le potentiel de stages est juste hallucinant. Un indispensable pour tous les fans voulant être level designer et tester des niveaux jamais et que vous ne verrez jamais ailleurs.

Les plus :

  • Les niveaux complètements fous des créateurs online
  • Beaucoup de niveaux concepts dans le mode histoire
  • Le potentiel de création
  • L’éditeur de niveau simple avec des subtilités bien trouvées et cachées
  • Jouer et créer à deux

Les moins :

  • Le service Nintendo online obligatoire pour profiter pleinement du jeu
  • Il faut beaucoup de temps pour créer un vrai bon stage
  • Le mode histoire un peu superficiel
  • Extrêmement difficile voire impossible de jouer à 2 online avec un ami externe (local seulement)


Editeur: Nintendo
Développeur: Nintendo
Plateformes: Nintendo Switch
Date de sortie: 28.06.2019

Genre: Création et plateformes 2D

Super Mario Maker 2
4.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.