northlanders t.2 - extrait

northlanders t.2 – extrait

Le second tome de cette mini-série sur les vikings imaginée par Brian Wood (DMZ) est géographiquement centré sur l’Islande. En effet, très originalement, Urban Comics a décidé de découper sa parution en albums en les regroupant par la zone géographique de l’action. Après les anglo-saxons et avant l’Europe, ce sera donc la mystérieuse Islande qui servira de théâtre d’opération. Bon, l’inconvénient direct sera pour les possesseurs des tomes de la tentative avortée de publication par Panini Comics, il y a quelques années de cela… Tant pis pour eux ? Pas vraiment : Urban Comics publiant ici des volumes à très forte pagination, le calcul est vite fait et ne lèse aucunement les primo-lecteurs comme moi, obligés de racheter s’ils souhaitent connaître la suite.

Et ce serait vraiment se priver d’une œuvre magnifique que de décider de passer son tour. L’avantage du découpage par zone géographique est évident pour l’homogénéité et la continuité historique de la lecture de ces grandes sagas nordiques. Preuve en est que ce volume passionnant, très axé sur cette famille de premiers colons bien décidés à défendre leurs terres et leurs droits, par le sang et la violence s’il le faut. La sauvagerie de ces temps reculés prend aux tripes par sa vraisemblance et son efficacité, Brian Wood alternant intelligemment les phases quasi-contemplatives de ces terres arides et les combats bestiaux qui opposaient leurs envahisseurs. Les dessinateurs qui se succèdent quasiment imperceptiblement aux dessins contribuent naturellement a cette réussite. Car il sait les choisir, le bougre : le prodige serbe Zezelj dans un style beaucoup plus accessible, obligations marketing du comics faisant force de loi, Fiona Staples aussi élégante que dans Saga, la sobriété et la justesse de l’anglais Declan Shalvey, etc, etc…

Certes, Urban devrait surveiller ses traductions car certains noms se mélangent, se changent, se transforment et se retransforment au fil des pages, sans pour autant gêner la lecture au delà du tolérable. Si c’était voulu, c’est curieux et auraient mérité clarification dans les quelques pages explicatives qui compensent d’ailleurs très largement ces petits défauts. Du comics mainstream, qui prouve encore et toujours qu’il n’y a pas que les super-héros dans cet univers si riche et si divers. Énormément de puissance se dégage de cette lecture, pour le plus grand bonheur des papilles du lecteur en quête d’autre chose, de renouveau, de découverte. Il sera assurément servi.

Northlanders t.2/3
Le livre Islandais
Série en cours
Dessinateurs : Fiona Staples – Davide Gianfelice – Becky Cloonan – Paul Azaceta – Declan Shalvey – Danijel Zezelj
Scénariste : Brian Wood
Éditeur : Urban Comics
Collection : Vertigo Essentiels

http://www.urban-comics.com/northlanders-tome-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.