Le premier Tome de M.O.R.I.A.R.T.Y. nous avait enchanté par son originalité, les références historiques et son côté fantastique. Cette seconde et ultime partie de l’histoire est très décevante. Composée principalement de scènes d’action et de commentaires moyens, elle discrédite totalement une aventure qui avait pourtant bien commencé…

 

 

Londres, septembre 1899. Le célèbre détective, Sherlock Holmes, mène une enquête sur les agissements d’un étrange joueur de Poker. Le héros et son fidèle ami le Dr Watson ont parcouru différents quartiers de la ville. Ils ont fait la connaissance d’illustres personnages : Le Dr Jekyll, la veuve du savant Alfred Nobel et bien d’autres. Son ennemi de toujours, James Moriarty est aussi de la partie. Il a mis en place un plan diabolique qui sème la terreur dans la capitale anglaise. Dans ce deuxième volume il est principalement question de drogues. La morphine, la feuille de coca et l’opium sont minutieusement étudiés et contrôlés dans le Royaume. On en parle jusqu’à la cour. La Reine est chargée de décider si ces produits doivent être considérés comme toxiques ou pas. Les débats sont interrompus par un terrible événement. La capitale britannique est attaquée par des créatures monstrueuses, inarrêtables…Cette suite illustrée par Stevan Subic n’est pas aussi captivante que son introduction. M.O.R.I.A.R.T.Y L’empire mécanique 2 déçoit d’entrée. Les dessins sont sombres, les dialogues répétitifs et le scénario peu clair. Nous retrouvons un monde imaginaire et technologique. Au programme, cette fois-ci, de nombreuses scènes de combats parfois violentes. Nous avons aussi droit à quelques réflexions philosophiques du héros et de ses partenaires, mais ça ne vole pas très haut.

Fred Duval et Jean-Pierre Pécau, les scénaristes, sont nés en France. Le premier a signé en 1996 son premier album : 500 Fusils. Il est aussi à l’origine de la série historique Steam punk Hauteville House. Quant à Jean-Pierre Pécau, il a suivi une formation en Histoire. Par la suite, il a travaillé pour une société d’importation de jeux de rôles dont fait partie Donjons et Dragons. Il fait ses premiers pas dans la BD avec Zemak. En 2010 il lance avec Fred Blanchard et Fred Duval la série de bande dessinée d’uchronie Jour J qui l’a fait connaître dans son nouveau domaine.

Cet ouvrage dont l’intrigue se déroule au XIX siècle clos une aventure originale. Il est regrettable que ses auteurs n’aient pas jugé bon de faire un troisième volume. Cela aurait allégé le contenu et amené à une meilleure compréhension de l’histoire.

Duval & Pécau – Stevan Subic – Scarlett Simulkowski

Delcourt

 

M.O.R.I.A.R.T.Y (Empire mécanique 2/2) – Place à l'action !
2.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.