Les Lutins Urbains, tome 5 : Korrigans et Grosse Galette

Les illustrations sont de Godo. Je dois vous avouer que la couverture même si elle met en évidence un des épisodes de cette histoire ne me plaît guère, elle me semble en dessous de ladite histoire.

Cette fois les Lutins Urbains sont contraints de reculer devant les combattants de la BRO (Brigade de Répression de l’Onirisme) dirigés par le Supérieur Inconnu. Et le Professeur B. doit s’enfuir en compagnie de Loligoth et faire disparaître l’université d’Oniri. Avant d’aller plus loin et de vous narrer quelques séquences de la lutte engagée, je dois vous parler de cette guerre. Partant du principe que les créatures imaginaires ne prennent vie que si l’on y croit, l’auteur imagine la BRO qui veut mettre fin à l’imagination qui, on s’en souvient depuis Goya et Odilon Redon, engendre des monstres, et à tout ce qui l’entretient, les livres par exemple… Vous avez deviné la fin de l’histoire. Ayant échappé à la BRO nos lutins des villes se réfugient en Bretagne chez les Korrigans – les lutins des champs. En Bretagne là où justement un jeune policier bien connu, Gustave Flicman, prend des vacances. Gustave est partagé entre ses sentiments pour Loligoth et son devoir de policier, entre sa perception du réel et l’existence des lutins autour de lui. Côté aventure nous avons droit à un bateau fantôme, à un sabot volant, une auberge « A la crêpe qui pète »… Et je ne résiste pas au plaisir de vous glisser deux citations :

« Y a tellement d’créatures fantastiques à traîner sur la lande, ici, que des fois on s’entend même plus claquer des dents… »

Celle-là devrait rappeler quelque chose à certain-e-s :  » ‘Nous partîmes cent nains, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes mille gnomes en arrivant au port…’ récita avec inspiration le professeur B. »

Et vous apprécierez l’Abécédaire des lutins et autres créatures cités dans ce livre qui en fin de volume vous en raconte plus…

Bonne lecture, d’autant plus que je suis sûr que, même s’il s’agit d’un titre de la Collection romans Jeunesse, vous aurez plaisir à « rajeunir »…

Les Lutins Urbains, tome 5 : Korrigans et Grosse Galette
Auteur : Renaud Marhic
Editeur : P’tit Louis

www.editionsptitlouis.fr

Les Lutins Urbains, tome 5 : Korrigans et Grosse Galette
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.