Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Les disparus de Fuerteventura

Il existe en Suède, comme dans d’autres pays d’ailleurs, une émission TV qui traite des retrouvailles de personnes qui se sont perdues de vue depuis très longtemps. En l’occurrence, il s’agit ici d’une émission danoise diffusée sur la chaîne suédoise.

Lene est une DJ danoise sur le déclin, aussi diva que junkie, et sur laquelle la chirurgie esthétique n’a pas fait que des miracles. Pour relancer sa carrière, son manager a prévu de l’emmener à Fuerteventura, une île des Canaries, afin de retrouver son père qu’elle n’a pas revu depuis son enfance. Bien sûr un cameraman est de la partie afin de filmer tout ce périple, depuis son atterrissage sur l’île. Une véritable chasse au trésor dont l’issue n’est pas garantie.

Erhard Jorgensen est un danois exilé qui vit à Fuerteventura. Le personnage est atypique. D’abord il a été chauffeur de taxi, puis il est devenu détective. Il se met au service des hôteliers pour retrouver ce qui a pu disparaître, mais aussi de tous ceux qui pourraient avoir besoin de ses services. Qu’il s’agisse de retrouver une chèvre perdue, un objet ou une personne, il vend ses services à moindre coût. Souvent fauché, il se retrouve régulièrement à la rue et se met toujours désespérément en quête d’une nouvelle affaire qui pourrait lui rapporter juste de quoi payer son loyer et un peu de nourriture. Il a peu d’amis, mais beaucoup d’ennemis. Il passe donc le plus clair de son temps à se cacher.

Lorsque Lene et Erhard se rencontrent, rien ne se déroule normalement et on se retrouve avec deux fuyards qui ont un véritable don pour se mettre dans les ennuis.

Il y a des romans qui se lisent d’une traite et qui sont passionnants et il y a les autres. Celui-ci est un gros pavé de plus de cinq cents pages, plein de détails fastidieux et il a fallu une éternité avant d’en venir au fait et, ce qui aurait pu être passionnant, est devenu rasoir. Dommage, vraiment dommage car le scénario était bon.

L’auteur est étudiant en philosophie et psychologie, diplômé depuis 1999 de l’académie danoise d’écriture.

Les disparus de Fuerteventura
Auteur : Thomas Rydahl
Editeur : Belfond

www.belfond.fr

Les disparus de Fuerteventura
3.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.