Le regard des Furies

Au cas où vous auriez oublié, l’Atalante est une maison d’édition mais c’est aussi le nom d’une péniche qui donne son nom au très beau film de Jean Vigo avec Michel Simon et Dita Parlo… Cet « intermède » culturel n’est pas aussi incongru qu’il peut y paraître car le roman dont il est question comporte de nombreuses références à la culture gréco-latine. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’en avoir un peu est nécessaire pour le lire mais – à mon avis – cela peut aider à mieux en goûter les subtilités. Je dirai que nous sommes en présence de ce que l’on peut appeler un space opéra baroque.

Imaginez une société humaine qui crée puis interdit parce qu’ils font peur les humains modifiés et congèle ceux qu’ainsi elle condamne. Imaginez que des extraterrestres – les Tritons – viennent à nous et nous offrent le voyage dans l’espace instantané mais refusent de nous en donner la technologie. Nous sommes en 2116 et sur la planète bagne Radhamante est apparu un objet mystérieux et un vaisseau triton est tombé en panne. Les Tritons exigent que l’objet et le vaisseau leur soient rendus sous peine de destruction de l’espèce humaine… La compagnie HONYC, puissante multinationale à l’origine des humains modifiés et qui en a conservé un, le « génète » Érémos, le décongèle et l’envoie en mission sur Radhamante…

Je vous laisse lire les aventures qui s’en suivent et il m’étonnerait que vous abandonniez facilement votre lecture. Doué d’une mémoire augmentée, Érémos sait ce qui s’est produit pendant ses vingt ans d’hibernation… et ses pouvoirs de « super-héros » lui confèrent sur la planète un pouvoir certain que seul un autre « génète » peut contrecarrer. Vous découvrirez un monde très hostile qui semble inspiré par le grand Jack Vance mais où la touche Negrete est subtilement distillée.

Bonne lecture.

Le regard des Furies
Auteur : Javier Negrete
Editeur : L’Atalante

www.l-atalante.com

Le regard des Furies
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.