Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Frères d’armes

Attention, c’est un beau livre, genre cadeau d’anniversaire ou de fêtes de fin d’année, mais comme la coupe du monde est là, peut-être aurez-vous plaisir à l’offrir sous peu… Et vous ferez aussi un bon geste puisque les gains de l’auteur seront reversés à quatre associations caritatives. Celui qui tient le ballon en couverture c’est Jean-Pierre Rives, il a l’air concentré comme ses coéquipiers et il semble les exhorter. Mis à part la qualité technique du « produit » : belles photos – signées Pierre Carton – on se doit de saluer le fait que ce livre ait été écrit par un Anglais – on notera que le traducteur de l’ouvrage est Olivier Villepreux, fils de Pierre Villepreux – si vous ne connaissez pas, faites une petite recherche.

Là, il s’agit d’une recherche/reconnaissance à propos du rugby français des années 1980. Et puis il y a le premier choc, les premières photos des joueurs sont celles des hommes qu’ils sont devenus. Et je suis sûr que si l’on pose la question à ceux qui les ont regardés jouer, l’image qu’ils gardent d’eux est celle du temps où ils jouaient. Bien sûr, Serge Blanco est toujours reconnaissable mais Lescarboura ou Joinel qui les reconnaîtrait en les croisant dans la rue ? Deuxième choc : David Beresford qui a joué « centre » aime le rugby. Je pense que la pratique de ce sport incite à en apprécier les valeurs et les joueurs. Et s’il aime le jeu il aime les joueurs… Troisième point, pour ma part très particulier, de quel joueur vous souvenez-vous ? Quel joueur avez-vous oublié ? J’avoue que Dospital, Pardo, Erbani, Armary, Lorieux étaient sortis de ma mémoire et pourtant ce qui fait la force de ce rugby français là c’est le collectif… Il a bien fallu que « mes oubliés » jouent et bien pour que les autres s’en sortent.

On appréciera enfin que d’autres joueurs donnent leur avis sur ceux rencontrés… cela renforce l’idée du collectif.

Bonne coupe du monde.

 

Frères d’armes
Auteur : David Beresford
Editeur : Hugo et Cie
Collection : Hugo Sport

www.hugoetcie.fr

Frères d'armes
5.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.