Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Causes joyeuses ou désespérées

Avec un bandeau arborant le portrait de l’auteur. Et on peut lui trouver un petit air malin. Il s’agit de ce que l’on pourrait appeler une production intermédiaire. Sollicité par son éditeur pour se rappeler au bon souvenir de ses lecteurs, l’auteur qui n’a pas encore fini/pas commencé ce qu’il avait prévu offre un recueil de productions diverses. Des textes courts parus ou non en revue ou magazine et dont l’intérêt est variable.

Bien sûr on retrouve ici l’humour – « La majeure partie de ce qu’on appelle « humour » n’en est pas. », c’est l’auteur lui-même qui le dit – de l’auteur. Un humour à mon sens nourri de concision et de raccourcis.

Vous pouvez bien sûr faire une lecture promenade de ce livre en choisissant votre itinéraire à partir de la table des matières et en fonction de vos goûts du moment. Ce serait je pense la bonne solution. Mais quoi qu’il en soit, s’il vous plaît, achevez votre lecture par « Enseigner encore la littérature ? Vous voulez rire ! ». Pourquoi ? Parce que l’auteur y démontre l’inutilité de l’enseignement de la littérature. Mais par l’absurde bien sûr. Je ne résiste pas : « Outre la perte de temps que représente l’acquisition de ces techniques tuitives, l’habitude de l’explication de texte finit par donner cette folle certitude qu’on rencontre parfois encore chez quelques comédiens ou professeurs de lettres illuminés : qu’une œuvre du passé peut parvenir jusqu’à nous en restant vivante « comme un lapin de garenne », selon les mots de Charles Péguy. La belle affaire ! Qui a besoin de lapins de garenne au temps du hamburger géant ? » Ce n’est pas la conclusion mais presque…

Comme quoi lire c’est avoir du goût, c’est savoir savourer.

Bonne lecture.

Causes joyeuses ou désespérées
Auteur : Dominique Noguez
Editeur : Albin Michel

www.albin-michel.fr

Causes joyeuses ou désespérées
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.