5.0

Sanctuaire, tome 1

Illustration de couverture correcte sans plus... Si vous me suivez, vous suivez aussi cet auteur... Et vous savez qu'il y aura une suite. Et si vous avez remarqué la côte de maille qui couvre la tête et le...
5.0

Le crabe aux pinces d’homme

Il me semble avoir chroniqué pour vous un recueil de photos dudit Gérard. Le voilà de retour avec 10 chansons. Je dis bien 'de retour' car, depuis qu'il voyage en solitaire aussi loin qu'il peut, il ne ces...
5.0

L’animal de Humboldt

La couverture dessinée est d'un superbe jaune différent bien sûr de celui de l'animal aux petites taches noires et à la longue queue imaginé par Franquin. Contrairement à Monsieur Lagaffe, cet animal a con...
4.0

Sacré business

Avec sous le titre le mot enquête souligné et en blanc sur mauve : 'L'incroyable marché des biens immobiliers du clergé'. On notera que le i de business a tout d'un clocher/beffroi. Je supposerai d...
5.0

Les Mares-Noires

L'illustration de couverture et le titre français - plus intrigant que l'original : la piscine - devraient vous attirer. Et la quatrième de couverture en dit juste assez. Le titre français renvoie à u...
3.0

L’énergie, histoire et enjeux

Le premier 'Cours de' était en rouge et noir, ce second est en jaune et bleu tout aussi triste dans le genre sérieux. Dominique Bourg, je vous l'ai déjà présenté (voir chronique https://www.daily-passions....
4.0

Le cauchemar de Mortimer Sax

Et, pour ma part, une photographie de couverture très terne et peu incitatrice. Mortimer Sax est un illusionniste ambitieux qui rêve d'égaler voire de dépasser celui dont il est le successeur sur la scè...
4.0

La vengeance du petit bagnard

À mon humble avis ce jeune garçon à la mèche rebelle et à la casquette d'apache n'a rien d'un petit bagnard que l'on aurait plutôt vu le crâne rasé - à cause des poux -, c'est dire que l'illustration de co...
5.0

Lire, écrire, jouir

Avec une couverture que j'apparenterai à de la toile de Jouy(r) pour le dessin et un sous-titre : « Quand le texte se fait chair ». Il s'agit d'une thèse « expurgée » de son jargon...