Un jour de neige hors saison, une très belle femme apparaît. Susumu en tombe amoureux et la prend pour épouse. Aimante, attentionnée, travailleuse, Yuki est parfaite.

Peut-être trop parfaite. Mais les sentiments de Susumu sont-ils honnêtes? Yuki se met à douter de l’amour que lui porte son conjoint, et doit partir « avant de le tuer »… Elle disparaît donc, un jour de neige, sous son parapluie rouge. Nous retrouvons Yuki quelques temps plus tard avec un autre homme, Sôta. Lui aussi l’épouse, mais lui aussi devra la voir se refroidir et partir. Le schéma se répète. Le mystère s’épaissit autour de cette femme qui cherche un homme « capable de l’aimer jusqu’à la mort ». Pourquoi lorsque la neige fond, personne ne garde de souvenirs de Yuki? Pourquoi disparaît-elle des albums photo de ses ex-maris? Pourquoi a-t-elle la peau si froide? Et qui est cet homme à la casquette qui rôde autour d’elle? Beaucoup trop de mystères entourent cette « femme des neiges ».
Ce one-shot écrit et dessiné par Icori Andô amène son lot de magie. L’histoire au départ très simple se révèle être intriguante et mystérieuse.
Le personnage principal est bien construit. D’apparence simple et gentille, Yuki est aussi un personnage complexe qui cache bien son secret. On apprend des choses sur son passé petit à petit, Icori Andô veille à ne pas tout divulguer d’un coup. On se trouve pris dans le récit et notre curiosité s’attise. Il faut vraiment attendre la fin pour avoir toutes les informations sur l’intrigue. Le récit est poétique, gracieux, et fait la part belle aux contes mystiques venant du froid. A découvrir au coin du feu.

Dorothée Stofer

  • Snow Illusion
  • Icori Andô
  • Editions Komikku

 

Snow Illusion
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.