Si par hasard

Si par hasard

Claire Costello est avec son frère, sa mère et son père aux Etats-Unis pour un voyage qui décidément la barbe. Pourquoi elle n’est pas restée avec ses copines en France ? Elle échappe aux dés à une visite de canyon. Une visite tragique puisque sa famille disparaît dans un accident. Dès lors, elle se retrouve seule et décide de ne pas attendre sa grand-mère venue la chercher de France et fait confiance à son destin pour savoir si oui ou non elle reviendra à une vie normale. D’Arizona au Japon en passant par San Francisco et le Mexique, Claire va suivre son chemin et vivre d’expériences qui vont la ramener à la vie.

Un très beau roman qui marche sur un fil entre chance, hasard et destin. Claire a perdu sa famille grâce à la chance – son petit frère aurait dû rester dans la voiture, c’est elle qui aurait dû mourir -, et elle ne lui fait désormais plus confiance. Elle suivra son destin, et non les hasards de la vie qui la laisseront pour quasi-morte à plusieurs reprises.

L’auteur est un homme et écrit le destin d’une femme. A plusieurs reprises, j’ai regardé le nom de l’auteur pour savoir si c’était bien un homme, car on a vraiment l’impression que c’est une femme qui décrit une femme. Il ne la juge jamais, ne l’abandonne jamais, mais n’intervient jamais non plus. C’est à Claire de se sauver, d’expier en quelque sorte son péché, la disparition de sa famille. Le lecteur, lui, forcément impuissant, est de tout cœur avec elle. On a envie qu’elle s’en sorte, qu’elle arrête de faire ces bêtises et qu’elle rentre voir sa grand-mère en France.

Un très beau roman, et une magnifique fin qui peut arracher des larmes aux plus sensibles. On est en tout cas déçu de laisser Claire Costello car, si elle a perdu sa famille, elle avait au moins gagné des lecteurs qui l’avaient tous adoptée.

Si par hasard
Auteur : Jean-Baptiste Destremau
Editeur : J’ai Lu

www.jailu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.