Rebels
4.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

rebels-extrait

Rebels raconte la guerre d’indépendance des treize premières colonies américaines (qui deviendront les futurs États-Unis) face au gouvernement anglais qui leur réclamait un surplus d’impôt.

Ce qu’il y a de bien dans ce one-shot c’est que l’histoire est racontée de l’intérieur par des Américains moyens, qui participent à cette fameuse guerre d’indépendance. Certes, on voit les batailles, mais on regarde surtout comment les gens vivent, s’adaptent face à ce nouveau conflit. Le scénario, qui est, ma foi, plutôt bien réussi dans son ensemble, est signé Brian Wood que les amateurs de comics connaissent bien, ayant déjà œuvré sur les séries Northlanders et DMZ (toutes deux également éditées en France par Urban Comics). Comme c’est souvent le cas pour les bandes dessinées d’outre-Atlantique, plusieurs dessinateurs ont mis leur talent au service de ce récit dont Andrea Mutti, que l’on ne présente plus ici car il a déjà dessiné un bon nombre de bandes dessinées dites Franco-Belge, dont notamment le Syndrome de Caïn (Éditions Soleil) ou encore un tome de la saga IRS All Watcher (Le Lombard). Le mélange de dessinateurs ne déstabilise en rien le lecteur tant les traits des artistes sont proches.

Les auteurs nous montrent donc, à travers cinq récits réunis dans un seul livre, la guerre d’indépendance vue de l’intérieur. On prend un certain plaisir à suivre les aventures de ses différents protagonistes. Il y a d’abord Seth Abbott (récit principal) qui préfère partir au front que de rester avec sa famille ; ensuite vient Sarah Hull, femme de militaire, qui a eu un rôle déterminant lors d’une bataille mais qui a été bien mal récompensé. Brian Wood relate également le rôle des esclaves qui ont choisi de suivre la couronne d’Angleterre, mais aussi celui des indiens comme Corne de Roc qui lui, a dû choisir entre l’amitié d’un ennemi et la fidélité à sa tribu. Et enfin, pour finir, on découvre le recrutement, à Londres, de soldats qui n’ont pas vraiment eu le choix que de partir pour les colonies Britanniques.

Rebels est un one-shot intéressant à lire, servi par un graphisme agréable à regarder.

Rebels
La naissance du rêve
One-shot
Dessinateurs : Andrea Mutti, Matthew Woodson, Ariela Kristantina et Tristan Jones
Scénariste : Brian Wood
Éditeur : Urban Comics
Collection : Urban Indies

http://www.urban-comics.com/rebels/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.