Regardez bien la couverture de ce livre. Cela ne vous fait pas penser à un film très célèbre, genre La guerre des Rose ?

Eh bien, on peut parler sans problème d’une inspiration libre de ce scénario.

Paul et Rebecca, après vingt ans d’union, forment un couple qui donne une belle image du mariage. Pourtant, si on regarde de plus près, on voit que Rebecca est accro aux médicaments et la tâche lui a été grandement facilitée par son emploi dans une entreprise pharmaceutique. C’était tellement facile de prendre les échantillons destinés aux médecins et de s’approvisionner auprès de ceux qui n’étaient pas trop regardants. Jusqu’au jour où…. Elle s’est fait virer pour avoir abusé de ces fameux échantillons.

Paul avait une entreprise, malheureusement celle-ci a fait faillite. Il s’est donc retrouvé sans emploi, mais avec un gros chien à promener. C’est au cours d’une balade avec Duff qu’il a fait la connaissance de Sheila. Elle aussi promenait son chien. Les balades ont donc fini par se terminer soit chez l’une soit chez l’autre.

Puis, un beau jour, grâce à un ami, Paul a retrouvé un travail comme agent immobilier et sa vie de couple a retrouvé un semblant de normalité et de bonheur. Mais Rebecca, à force d’user et d’abuser de tranquillisants et d’anti-douleurs, a fini par sombrer dans un monde souvent parallèle. Inutile de préciser qu’elle n’a pas jugé utile d’informer son mari qu’elle avait perdu son emploi.

Bien sûr, après avoir retrouvé un job qui a fatalement conduit à la rupture avec Sheila, Paul n’avait pas prévu que cette dernière s’incruste dans sa vie au point d’envisager une vie commune. Il n’avait bien sûr pas non plus prévu que sa femme découvre sa liaison.

Entre mensonges, infidélité et dépendance, ce thriller qui donne la parole à chacun des protagonistes pour éviter que le lecteur ne se pose des questions, n’en finit pas de nous surprendre.

Pour le pire
Auteur : E. G. Scott
Editeur : J’ai Lu

www.jailu.com

Pour le pire
4.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.