Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606
Paul Delaroche

Paul Delaroche

Avec en sous-titre une question : Peintre du juste milieu ? et les dates du peintre (1797 – 1856). Le portrait qui illustre la couverture est un autoportrait. Je pense qu’il n’existe que deux sortes de livres : ceux que l’on écrit pour les autres et ceux que l’on écrit pour soi.


Nous sommes, vous l’avez peut-être deviné, en présence d’un livre écrit pour les autres. L’auteur ne se contente pas de réhabiliter, de remettre à une plus juste place un peintre injustement voué à l’oubli. Il explique le pourquoi de cette mise au placard. Et il faut bien admettre que sa démonstration sonne juste. Et surtout il ne glorifie pas, il ne magnifie pas l’œuvre de Delaroche, il ne tombe pas dans l’excès inverse… il donne à comprendre et à voir. Si j’ai bien compris, Delaroche fait partie de ces peintres dont on dit « c’est bien peint ! », de ces peintres qui flattent l’œil plus que l’audace ou l’originalité de ceux qui regardent. La question du sous-titre prend toute sa saveur quand l’auteur explique que par juste milieu il entend l’art bourgeois. Delaroche fait partie de ces peintres qui illustrent au goût des bourgeois, honnêtement, sans faire de vague, dans le respect du consensus sur ce qui est bien exécuté. Pourtant on lui doit une œuvre étrange – exposée au musée de Besançon – inachevée (non signée) qui a défaut de faire « tache » par la facture peut choquer par ce qu’elle montre : on y voit une jeune femme nue et sensuelle allongée dans une vasque dans un jardin. C’est une pièce unique dans l’œuvre de Delaroche. Cet « écart », si l’on peut dire, semble indiquer qu’un vrai créateur n’est jamais d’un seul bloc, d’un seul morceau et que ce sont les circonstances qui font de lui quelqu’un qui reste dans l’ombre apaisante ou qui s’expose à la violence des avis…

Un bon peintre, un bon livre nanti d’un index et d’une bibliographie.

Paul Delaroche
Auteur : Olivier Deshayes
Editeur : Harmattan
Collection : Histoires et idées des Arts

www.editions-harmattan.fr

Paul Delaroche
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.