Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Moss est un petit mais sympathique jeu de plateformes utilisant le Playstation VR. Raconté à la manière d’un conte, Moss est un titre très enchanteur qui ne manque pas de charme et ravira petits et grands.


En enfilant le casque VR, le joueur devient le lecteur du conte. Comme les livres-cassettes à l’école primaire, on nous raconte l’histoire et c’est à nous de tourner les pages.  Transporter littéralement dans le conte, le joueur fait maintenant pleinement parti du récit de Moss. C’est l’histoire de Quill, une petite souris des champs qui tombe par hasard sur une pierre mystérieuse. Il décide de la ramener à son oncle qui en saura plus. Cette pierre possède des vertus inimaginables pour la souris dont le pouvoir d’interagir avec le lecteur du conte (vous). Quill devient alors le héros qui sauvera son peuple et son oncle du serpent cracheur de feu, Sarffog.

Moss est un jeu d’aventure mêlant plusieurs genres de gameplay en un jeu fort bien conçu. A la fois jeu de plateforme à la troisième personne et en même temps avec une caméra à la première personne pour observer et interagir. Il y a de la plateforme, de l’action, des puzzles, de l’exploration, du motion gaming et de l’observation grâce au casque virtuel. Tout est judicieusement dosé pour que le joueur apprenne à jouer tout en s’amusant. Sans être trop difficile, Moss demande parfois un peu de réflexion et d’observation pour trouver son chemin. L’apport du casque VR donne une nouvelle dimension aux jeux de plateformes et jouant avec la profondeur et la verticalité.

Le casque virtuel est un vrai plus dans l’aventure. Il ne permet pas uniquement d’être spectateur de la scène mais aussi acteur. Le joueur avec son casque virtuel peut donc regarder et contempler le décor ainsi que se déplacer et interagir avec lui. Déjà, être plongé dans la scène en 3D augmente considérablement le côté immersion. On regarde à gauche, à droite, en haut, en bas, mais aussi en avant et à l’intérieur de la scène. Cela change beaucoup la perspective et la perception du jeu. On peut aller voir ce qui se cache derrière un rocher ou mieux voir ce qui se trouve au fond d’un trou.  De plus, le joueur est acteur dans la scène. Certains objets, comme les fougères par exemple, peuvent être déplacées au contact de la tête du joueur. On peut aussi regarder son reflet dans l’eau. Ce sont pleins de petits détails qui donne l’impression d’être vraiment à l’intérieur du jeu en tant qu’acteur.

Ensuite avec la manette DS4, on peut ramasser, attraper des objets dans l’espace pour activer des mécanismes qui permettront d’aider Quill. Avec la manette, on dirige aussi Quill directement. De manière très simple et instinctive avec le stick gauche de la DS4, Quill se déplace librement et simplement dans le monde. Les commandes sont simples elles aussi. Un bouton de saut, un bouton d’attaque et une combinaison de ses deux boutons pour esquiver. C’est tout. L’idée sera donc de conjuguer ses 3 mécaniques de gameplay pour résoudre les énigmes et faire avancer Quill.

Moss est un des plus beaux jeux PS VR à ce jour. Très coloré, à la fois simple et enchanteur, c’est un plaisir de parcourir les forêts et châteaux du jeu. Les développeurs ont pensé à créer des scènes assez restreintes et pas trop chargées pour ne pas être trop demandant pour la console et garder un rendu visuel de bonne qualité.

L’une des forces de ce Moss est que Quill est conscient de la présence du joueur dans le jeu. Le 4ème mur est transgressé tout au long de l’aventure un peu comme dans l’histoire sans fin. Cela renforce l’implication du joueur qui prend vraiment part à l’aventure.

Moss est une expérience VR comme on aimerait en voir plus. L’aventure est certes courte, mais le voyage en vaut la peine. Le côté artistique est très réussi ainsi que la réalisation. Le jeu est magnifique pour un jeu VR. C’est simple, mais c’est travaillé avec soins et délicatesse. La musique est belle et la VF est de très bonne couture. L’apport du casque virtuel n’est pas seulement un gimmick inutile. Il apporte ses propres mécaniques de gameplay et l’importance de changer de perspective est très important. Ça ajoute une vraie nouvelle dimension aux jeux de plateformes. Le reste du gameplay reste simple et déjà vu, n’empêche qu’il est bien exécuté avec de vraies phases plateformes, de l’action plaisante avec des combats d’épées et finalement de puzzles assez simples, mais plaisants à résoudre. Seul bémol, les sauts parfois imprécis qui amènent à des morts inutiles. On aurait aussi aimé un peu plus d’interaction avec Quill et le monde qui l’entoure. Je ne peux que vous conseiller d’essayer ce Moss. C’est une des meilleures surprises sur PS VR, peut-être parce que je ne m’attendais pas à ça, mais en tout cas j’espère que d’autres titres s’en inspireront et qu’une suite verra le jour rapidement pour finir l’histoire.

Les plus :

  • Le bon mélange plateforme TPS + action + VR
  • Un conte enchanteur
  • Un très joli jeu PlayStation VR
  • Divers gameplay imbriqués et maîtrisés
  • La musique
  • Une bonne VF

Les moins :

  • Un peu trop court (~4-5 heures)
  • Des sauts parfois imprécis
  • Manque un peu d’interaction parfois avec le monde

 


Editeur : Polyarc / Sony
Développeur : Polyarc
Sortie : 28 Février 2018
Genre : TPS Plateforme/Action en VR
Plateforme : PlayStation VR sur PS4 et PS4 Pro

Moss
4.5Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.