Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Avec un bandeau imprimé qui nous dit : « Pour un nouvel art de vivre avec les philosophes anciens d’Orient et d’Occident » et je pense que cette petite mise au point est des plus utile dans la mesure où il me semble que le mot « païen » est toujours connoté « barbare , mécréant, sauvage». (Si vous ne me croyez pas, réalisez vous-même un petit sondage parmi vos connaissances.)

Avant d’aller plus loin, « mon » reproche habituel à propos de l’absence d’un index et d’une bibliographie élargie. L’idée est la suivante : les religions du Livre, les révélées, étouffent l’individu en le culpabilisant et ne proposent qu’un paradis post-mortem alors que les païens et leurs nombreuses divinités exaltent le corps et l’esprit et libèrent la pensée… Il nous faut donc envisager autrement notre rapport au monde. Non plus dans la perspective d’un bien-être éternel après résurrection mais dans le respect immédiat de soi, des autres et de la planète. Pindare repris par C.G. Jung disait : « Deviens ce que tu es » et il me semble que cela ne peut se faire que lorsque l’on a pris conscience de ce que l’on est, lorsque l’on sait. Pour cela il faut se chercher, expérimenter, ne pas attendre que quelqu’un trace une route pour vous… L’auteur a trouvé chez Confucius, chez Héraclite et bien d’autres des leçons de sagesse qui donnent à vivre plus qu’à croire. Pour ma part, j’ai en le lisant pensé à ce bon vieux Jean-Jacques, le promeneur solitaire, qui au début des « Confessions » se défend d’avoir vécu comme il l’a fait si jamais Dieu lui conteste ce droit… Nietzsche nous l’avait dit « Dieu est mort… » peut-être pas aux yeux de tout le monde mais il me semble que pour beaucoup il n’est plus craint. Et je crois que l’on craint plus les lois des hommes. Revenir au naturel, au service de la nature devrait nous permettre d’accéder plus facilement au bonheur…

Bonne lecture.

Manuel de sagesse païenne
Auteur : Thibault Isabel
Editeur : Le Passeur

www.le-passeur-editeur.com

Manuel de sagesse païenne
4.0Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.