Le Camp

Une couverture tristounette et surtout peu incitatrice d’achat. Il serait dommage de passer à côté…

Imaginez : les gens d’un petit hameau disparaissent, ne laissant sur place qu’un vieillard mort d’une crise cardiaque et un nourrisson. Ils se retrouvent dans un caisson où ils sont nourris et blanchis. Parmi eux deux jeunes gens : Flora qui travaille dans un centre pour handicapés et Cyril venu l’aider à emménager et qui devaient être rejoint par Marie, la copine de Cyril, et un débile léger. En fait l’histoire a commencé six ans plus tôt lorsque des chasseurs ont découvert le corps d’un homme nu, blanc comme une endive et affublé d’un collier. L’enquêteur chargé de l’affaire a vu des choses qu’il n’aurait jamais dû voir et depuis il boit. Les gens du hameau se retrouvent dans leur cimetière et pour eux leur absence a duré deux jours mais tout a changé… Intéressant, non ? Surtout quand vous découvrez que tout ce qui précède ne se déroule pas dans le Nevada ou le Texas mais dans la région de Montpellier, en France. Et malgré quelques broutilles c’est aussi dense qu’une histoire du même genre se déroulant aux États-Unis et qui serait écrite par un écrivain anglo-saxon.

Alors, s’il vous plaît, ne faites pas la fine bouche sous prétexte que ce n’est pas traduit de… Vous y trouverez la même intensité d’analyse et de réflexion sur le pouvoir, la liberté, la violence, l’État que si vous étiez dans un roman de SF du même genre mais traduit.

On attendra le prochain roman de cet auteur avec une impatience certaine.

Bonne lecture.

Le Camp
Auteur : Christophe Nicolas
Editeur : Pocket

www.pocket.fr

Le Camp
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.