La pénitence des Damnés

Peut-être êtes-vous de ces lecteurs qui ne lisent que pendant leurs vacances et ont du mal à trouver de « bons livres ». J’entends par là des livres qui se lisent facilement, qui n’ennuient pas et qui laissent quelque chose en mémoire ou à réfléchir. Si c’est le cas, celui-là – comme les autres histoires de sœur Fidelma – devrait figurer dans votre valise.

Je vous rappelle que sœur Fidelma a abandonné les ordres pour devenir « avocate » – titre précieux et fort utile à son époque, le 7ème siècle. Elle est mariée et mère d’un petit garçon et toujours sœur du roi. Là elle est envoyée par son frère pour défendre un homme que l’on accuse d’avoir tué le conseiller de l’archevêque. De plus le meurtrier est le commandant de la garde royale… Mais celui qui accuse pose aussi un problème car il veut que le coupable soit puni selon les règles de l’Ancien Testament et non selon les lois de la justice irlandaise. L’accusé vient de se marier et il s’évade, donnant l’impression qu’il est bien coupable. Mais deux autres personnes sont tuées. Et Fidelma qui cherche l’accusé découvre la troupe de rebelles qui veut affronter le prince. Bien sûr elle découvrira qui est responsable. Le lecteur attentif ou qui s’est laissé porter par l’histoire ne sera pas surpris par le nom du coupable, il l’aura découvert quelques pages à peine avant que Fidelma ne l’annonce. Les autres auront, je suppose, fortement apprécié les leçons d’histoire, de sociologie et d’histoire des religions que propose ce roman. Leçon d’histoire parce que l’auteur se sert des faits du passé et les énonce pour faire avancer son récit. De sociologie parce qu’il nous éclaire sur les façons de vivre. Histoire des religions parce qu’elles s’opposent à ou constituent un fondement des lois. On se gardera de comparer avec notre époque…

Bonne lecture…

La pénitence des Damnés
Auteur : Peter Tremayne
Editeur : 10-18

www.10-18.fr

La pénitence des Damnés
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.