Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

La chambre de Jacob

Ce volume 500 est l’occasion d’une célébration méritée. Archipoche a écoulé 5 millions de volumes depuis sa création… Cela importe peut-être plus à l’éditeur qu’au lecteur mais en l’occurrence et pour ma part je tiens à saluer le choix du titre, du roman qui porte ce numéro 500. Et j’aimerais que vous interrompiez votre lecture du moment pour vous jeter sur ce Virginia Woolf sans tarder. Tout comme j’aimerais que des enseignants (de français et d’anglais) se partagent une édition bilingue de ce roman pour en faire un outil pédagogique. Dernière remarque avant de vous parler un contenu… Lorsque vous utiliser certains moteurs de recherche, une fois votre demande aboutie, il vous est proposé des recherches associées. Là, en cherchant Proust Marcel, je suis arrivé à Virginia Woolf et en fouillant bien côté Virginia je suis sûr que je pourrais trouver les peintres impressionnistes…

En ce sens, La chambre de Jacob est un grand roman novateur. L’auteure tente de raconter la vie en racontant la vie. Et elle y parvient. Elle nous donne à lire des touches de vie, des parcelles de vie – comme des touches de couleurs – qui en s’accumulant racontent. Vous vous souvenez sans doute que pour bien voir un tableau impressionniste il faut le regarder d’assez loin. Là – en suivant le rythme imposé par Madame Woolf -, et pour moi au bout d’une page, on voit s’esquisser, se dessiner une vie, des gens qui voient, entendent, sentent, goûtent, touchent, se souviennent. Vous vous souvenez de la fameuse longueur des phrases de Marcel Proust, peut-être avez-vous oublié qu’elles cherchent à traduire l’accumulation des sensations de nos instants de vie. Chez Madame Woolf (je dis Madame comme on dit Monsieur, pour marquer le respect) les phrases sont courtes mais s’accumulent…

Du grand art que je vous invite à déguster et à faire partager…

Bonne lecture.

La chambre de Jacob
Auteure : Virginia Woolf
Editeur : Archipel
Collection : Archipoche

www.editionsarchipel.com

La chambre de Jacob
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.