Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/69f240c24f67ed29e8afc4785d2ca8a1/web/wp-content/themes/valenti/library/core.php on line 1606

Buck and Jo, Panassié Sessions

Les amateurs savent bien que « Buck » est le diminutif de Milton Buckner, pianiste et organiste de jazz et que « Jo » est celui de Jo « the tiger » Jones et que les deux hommes ont commencé à jouer ensemble à partir de 1966. Les sessions présentées ici datent du début des années 70 et sont dues à Hugues Panassié, qu’il est j’espère inutile de présenter (voir certaine chronique, ici-même).

Je pense que le jazz ne peut s’écouter comme de la variété ou de la musique classique, c’est pour moi une musique qui génère un certain état d’esprit, quelque chose d’indéfinissable mais de très plaisant.

Ici, la capacité de l’orgue à rendre une impression d’écoute de grand orchestre et la complicité des deux instrumentistes – on notera que les instruments se complètent et s’opposent/se répondent tout en gardant leur personnalité propre – nous invitent à suspendre notre temps et à les écouter. Je vous l’ai déjà dit, j’écoute au casque en faisant autre chose et je laisse la musique me pénétrer. Je ne l’entends plus et soudain elle revient. Là on cherche le guitariste et les cuivres. Et l’on se prend à battre la mesure.

J’ai repéré sept compositions communes au duo avec une curiosité, certaines sont signées Buckner Jones, d’autres Jones Buckner, et le précieux livret qui accompagne les CD n’en dit rien. Enfin, pour ceux qui découvrent, je conseillerai de commencer par quatre morceaux précis : Honeysuckle Rose (signé Waller), Hamp’s Boogie-Woogie (signé Hamton-Buckner) et Tea for Two et Perdido dont il est, je pense, inutile de rappeler les auteurs.

Attention, c’est de la musique dont il faut – on peut, on doit – varier le volume d’écoute. A vous de choisir de réécouter en opposition à votre premier choix. J’avoue pour ma part avoir préféré « un peu fort » (les résonances de la batterie sont très agréables).

Bonnes écoutes.

Buck and Jo, Panassié Sessions
4 CD
Editeur : Frémeaux & Associés

www.fremeaux.com

Buck and Jo, Panassié Sessions
5.0Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.